Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Camp. Saison 1. Episode 9. CIT Overnight.

5 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-09-05-10h30m34s220.png

 

Camp // Saison 1. Episode 9. CIT Overnight.


A un épisode de la fin de sa première saison, Camp joue déjà la carte de la nostalgie de l'été. Oui, l'été est fini et il faut bien commencer à préparer la fin des vacances aussi dans Camp. La série exploite donc l'univers nostalgique de la fin des vacances, des derniers ébats, des derniers moments passés ensemble avant de se retrouver l'année suivante, peut-être (ou pas). En tout cas, c'était une bonne idée même si au fond je trouve que c'est un peu tôt. Cela aurait été bien en dernier épisode. Le dernier rite de passage, celui de cette petite excussion m'a malgré tout satisfait de quelques bons moments, touchants et mignons. Camp reste encore une fois sur le créneau qui a fait son intérêt durant la plupart des épisodes de cette saison. Je suis content de voir qu'ils exploitent les choses de façon assez intelligente, sans trop en faire, et surtout en s'amusant le plus possible. "CIT Overnight" n'était pas parfait mais il tente de construire avant tout les prémices de ces terribles au revoir de fin de vacances. Tout le monde n'a pas été en camp de vacances mais malgré tout, ce genre de choses est déjà arrivé à tout le monde.

En effet, on a tous déjà rencontré quelqu'un pendant ses vacances et puis une fois la fin de celles-ci arrivée, les adieux sont parfois terrible. Cela peut-être une petite amourette qui s'est bien passée mais qui ne pourra pas se poursuivre au-delà de cet été, etc. Robbie par exemple et sa petite rencontre. Ce personnage était égal à lui même encore une fois même si je suppose qu'il aurait pu être encore plus intéressant de le voir un peu ramer. Mais quand l'on est Robbie, malheureusement on ne rame pas. Et puis il y a Kip, Marina et Chloe. Cette partie de l'épisode, aussi guillerette soit-elle manquait peut-être un peu de pep's mais Camp cherche avant tout à faire dans la simplicité, sans réellement aller chercher bien loin. Ce n'est pas un reproche bien au contraire. Cependant, au fond on ne fait pas vraiment avancer quoi que ce soit. Mais je ne crois pas que le but de Camp soit de faire avancer les intrigues. En effet, je pense au contraire que le but premier est de nous faire passer un agréable moment en la compagnie de tout ce beau monde (enfin, tout le monde n'est pas beau non plus).
vlcsnap-2013-09-05-10h00m58s125.pngD'un côté plus adulte, Camp continue de faire évoluer Mack et son équipe. Si d'un côté je suis content de ce qu'il se passe, je ne sais pas ce qu'il faut attendre de Cole. Je sais bien que tout cela est un artifice scénaristique qui tente de nous faire croire qu'il va partir alors qu'au fond tout va très bien finir et il va revenir. C'est un classique, prévisible. Mais Camp est une série très prévisible. Sauf que ce n'est pas ce qui fait son charme encore une fois. Je me demande encore si j'ai envie de voir une seconde saison de Camp. Les audiences sont assez mauvaises mais ce n'est pas vraiment la question. Disons que Camp est une série qui s'est bonifiée avec le temps de par sa simplicité et son côté mignon comme tout. En effet, on a envie de passer du temps au bord de ce lac, de se détendre et de s'amuser. Mais est-ce que tout cela est réellement intéressant, est-ce que cela apporte quelque chose au monde des séries ou encore, est-ce que j'aurais envie de regarder Camp si j'avais beaucoup moins de temps à consacrer aux séries ? Je ne sais pas mais toutes ces questions me laisse aussi curieux de connaître mon attachement à Camp.

Note : 5.5/10. En bref, la fin des vacances approche à grand pas. Une belle nostalgie remplie cet épisode même si l'on ne voit pas toujours où Camp veut en venir.

Commenter cet article