Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle 2009. Saison 2. Episode 20. The Last Shaft.

25 Avril 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2562620.png

 

Castle 2009 // Saison 2. Episode 20. The Last Shaft.

 

Castle, Castle, Castle. Quel nom bizarre quand même mais quelle série géniale. Dans cette nouvelle aventure, on nous plonge dans l'univers très fermé de la télévision et des late show à l'américaine. Une vraie partie de plaisir pour Castle et Beckett mais aussi pour nous, téléspectateurs.
Je n'arriverais jamais à détester ces deux personnages car je les adore tellement. En effet, jouant au jeu de celui qui réussira à humilier l'autre et à lui faire la meilleure blague. Ici, on a le droit à des dizaines de petites piques bien trouvée et celle où Beckett fait remarquer à Castle que le fait qu'il soit enjoué tient de son aventure avec Ellie Monroe, actrice le soir précédent. J'ai également adoré le moment où Beckett imite sa moue de Castle, j'adore. Quand je vois ces deux compères, j'ai vraiment une envie de les rencontrer et de faire partie de ces enquêtes plus farfelues les unes que les autres.
Oui, dans cet épisode, c'est à la mort d'un présentateur de late show, Bobby Moran qu'on s'intéresse. L'histoire en elle même était plutôt sympathique à suivre, on découvrait l'envers du décor (sans tellement trop en voir) mais aussi les cachotteries d'un homme de télé, ses coucheries, ses 6 ex femmes, ses menaces, ... On découvre les aventures d'un monde trompé par lui même. Plutôt cool. J'aime bien. De plus, remonter chronologiquement les événements de la soirée passée de Bobby avant sa mort et dans la "Kill Zone" définie, c'est pas mal non plus. Ca donne un peu de piment à la série quand Castle et Beckett enquêtent tous les deux allant du plateau du show à café-théâtre de Broadway sur la 55e. Du grand Rick Castle.
Tiens, justement, alors que sa fille Alexis est partie en voyage il se permet de sortir avec Ellie Monroe, une actrice en vogue qui souhaiterait interprétée Nicky Heat (alias Kate Beckett dans la vraie vie) au cinéma. C'est drôle car j'ai trouvé que prendre Kimber de Nip Tuck était parfait pour jouer le rôle de la bimbo qui n'a rien à faire de l'écrivain mais voulant simplement un rôle de plus. Même si ce n'était pas l'intrigue la plus extraordinaires de ces dernières années et de la série en elle même, la trame de fond qu'elle apporte est plutôt sympathique. J'aime bien ce duo qu'ils ont formé.

Note : 9/10. En bref, conservant l'ambiance d'une série policière digne des grands best seller littéraire. Une série qui me rappelle les meilleurs thriller de James Patterson le tout lu en compagnie d'un verre de vin et d'un bain bien chaud (en référence à une scène de la saison 1 où Kate lit le premier livre de Castle sur Nicki Heat).

Commenter cet article