Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 3. Episode 10. Last Call.

11 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2010-12-11-20h41m06s170.png

 

Castle // Saison 3. Episode 10. Last Call.


Un épisode qui respirait les effluves d'alcool, et l'effluente odeur de whisky qui empli Castle dans cet épisode c'était tout simplement génial. Aussi bien les couleurs maronnées que l'enquête en elle même était bien choisi. On avait pas le temps de se servir que j'étais comme transporter dans les années 20 lors de la prohibition au milieu d'un cabaret. Un peu comme dans un épisode de Boardwalk Empire mais avec l'humour et l'aventureux Castle dedans. Un charme indéniable.
Un homme a été tué par le verre d'une bouteille de whisky, un whisky rare que Castle rêve de goûter. Tout ce qu'il y avait autour de cette fameuse bouteille était génial. Je crois que Castle est un personnage qui me surprendra toujours. Il y parvient sans même le savoir. Et cet épisode aurait pu venir d'un autre temps que cela ne m'aurait pas étonner. Pas du tout. Et bien sûr, son humour est toujours là. Mention spéciale à la torche qu'il voulait faire avec un rouleau de papier toilette et d'une ventouse.
A quand un épisode musical dans Castle ? Oui, car à la fin de ce dernier épisode, les membres du casting se mettent à chanter sur une petite chanson, totalement dans l'ambiance alors que Castle était presque en larme de pouvoir enfin goûter une fameuse goût de ce gouteux whisky. En plus, la série s'y prêterait très bien à ce genre là. Une idée à réfléchir.
Ainsi, ce nouvel épisode était génial, une vraie ambiance de polar à l'eau de vie, de whisky coulant à flot dans les arrières des bar, des filles de joie dansant sur les pianos, un côté cabaret excentrique dans le fond et une ambiance tamisée. Voilà comment j'ai perçu cet épisode que j'aurais aimer pouvoir agrémenter d'une goutte de ce fameux scotch.

Note : 8.5/10. En bref, une ambiance et des personnages qui font mouche.

Commenter cet article