Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 4. Episode 2. Heroes and Villains.

28 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2011-09-28-21h57m12s80.png

 

Castle // Saison 4. Episode 2. Heroes and Villains.


L'univers des comics fait parti un peu de celui de Castle, celui de l'écrit, de l'écriture, de la littérature moderne finalement si l'on voulait résumé en grandes lignes. Entre deux petites références à Peter Petrelli et Clark Kent, cet épisode nous créé un super héros plutôt sympathique même si j'aurais préféré que ce soit un vrai que l'on connait tous. Cela aurait peut être été trop surfait, je sais pas, mais j'ai bien aimé malgré tout. D'ailleurs, la petite référence à Stan Lee était également là. De quoi faire vibrer les fans de comics. J'en suis pas forcément un, je n'en ai lu beaucoup dans ma vie, mais j'ai dans l'espoir de tenter un jour de prendre le temps et d'en lire plusieurs. Bref, "Heroes and Villains" tombe malgré tout dans les clichés, faute à Castle. Le personnage à vouloir trop en faire, entre repaire de superhéros, costumes, rencontre dans une ruelle, tout était vraiment là pour à la fois rendre l'épisode "goofy" mais également plutôt réjouissant. C'est pas si mal écrit que ça, et à défaut de trouver une série à l'image splendide et aux héros qui claquent, finalement la sobriété de celui ci était intéressante.

L'intrigue du meurtre impliquant une horde de vigilantes m'a bien fait plané. Disons que Castle à cette facile déconcertante à faire des intrigues complètement folles, qui décantes dans un épisode avec quelque chose de classique au fond. Ce meurtre était très bien traité, mais encore une fois on n'a pas l'innovation du meurtre. J'aurais peut être aimé qu'on trouve un moyen farfelu. Dans l'esprit même de l'épisode finalement qui propose déjà pas mal de choses qui font référence à du WTF. Je pense aussi à la mère de Castle et ses déguisements. C'était plus que ridicule, mais très drôle et théâtral. Castle est une série qui parfois sait ne pas se prendre au sérieux, cet épisode à mon avis aurait mérité un traitement plus profond du côté de l'humour car même si le tueur était un peu benêt, cela n'empêche pas de pouvoir en rire et trouver des petites répliques pimentées qui puissent permettre au spectateur de prendre son pied.
vlcsnap-2011-09-28-21h49m58s86Mais au final, malgré quelques défauts de fabrication avec l'intrigue, les personnages sont bons. Castle et Beckett sont encore une fois entrain de se repousser l'un l'autre. Ca m'énerve car elle est amoureuse de lui, elle sait que lui est amoureux d'elle mais ils ne se parlent pas, et dès que le moment opportun arrive, c'est le silence complet. La fin de l'épisode était donc prévisible mais je suis déçu. J'ai envie de voir un baiser spontané entre Castle et Beckett, pas un truc trop préparé qu'on va voir venir à des kilomètres derrière une musique douce et calme, propice au moment. Alors c'est pour quand ? Telle est la question surtout que c'est le mystère de la saison. Enfin, j'espère que Castle va vraiment se débrider dans la saison, il a le pouvoir de donner un souffle nouveau à la série, contrairement à Beckett trop flic dans l'âme. Mention spéciale à la nouvelle capitaine de l'équipe qui est bien plus intéressante que le précédent au fond, elle est assez drôle involontairement alors je garde ce changement de direction comme quelque chose de bon pour la série.

Note : 7/10. En bref, un épisode sur-fun et tout rendant hommage au monde des comics sans complexe.

Commenter cet article