Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 4. Episode 5. Eye of the Beholder.

21 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2011-10-21-19h14m06s50.png

 

Castle // Saison 4. Episode 5. Eye of the Beholder.


Cette série policière joue avec mes nerfs. En fait j'ai tellement envie de voir Castle et Beckett ensemble que à chaque fois qu'une suggestion du genre est faire (ici notamment avec Beckett et son thérapeute ou encore Castle dont la mère veut tenter de le recaser avec une jeune femme qu'elle va inviter). La série joue avec les téléspectateurs, et surtout les "shippers" comme on dit dans le jargons. Je ne suis pas acharné, mais disons que la série a déjà été tellement loin avec les deux personnages niveau réflexion qu'on sent qu'ils sont prêts pour enfin passer à l'étape suivante. Après il faut éviter le syndrome Bones, c'est là toute la partie difficile. Alors choisir le jump-the-shark, ou bien rester comme la série est actuellement est cornélien. Et j'ose comprendre l'état d'euphorie des scénaristes de la série. Mais bon, je veux mon petit couple dans Castle. Ca manque d'amour, et de scènes un peu plus osées. C'est trop gentil. Castle devrait se délurée un peu plus.

L'affaire de la semaine est toute simple. Un poing avec un billet, une vraie oeuvre d'art à 50 millions de dollars est volée et le directeur du musée est tué. Forcément, on a droit à une bonne petite enquête sympathique qui se regarde sans déplaisir. Je trouve même que par rapport à l'épisode précédent qui gagnait trop en émotion, celui ci permet de retrouver l'origine de la série, et donc l'esprit du duo Kate et Rick. J'aime bien l'image qu'ils dégagent en duo. C'est tellement efficace. Afin de faire en sort que l'affaire avance un peu plus vite, une spécialiste des oeuvres d'art va faire son apparition pour les aider dans leur enquête jouée par Jessica Tuck (de True Blood). Sauf que cette dernière ne va pas laisser Castle indifférent, ce qui aura le don d'irriter Beckett. Ah j'adore quoi, on dirait un vrai petit couple, déjà vieux, et qui se chamaille sans le savoir. C'est excellent et mignon à la fin. Bref, la relation de Castle avec cette jeune femme séduisante sera très fun à suivre, et elle apporte une nouveauté à la série, un peu de fraîcheur.
vlcsnap-2011-10-21-20h18m08s63.pngAvec ce côté décapage l'épisode retrouve donc quelques couleurs et un intérêt tout particulier. L'affaire se suit sans aucun problème et les diverses blagues de Castle passent à merveille. Au fond, cet épisode est sûrement l'un des meilleurs depuis le début de la saison. Je sais pas pourquoi mais j'étais vraiment connecté avec l'histoire et ce qui se déroulait devant on écran. J'avais une bonne histoire bien racontée. Et ça fait plaisir à voir. Par ailleurs, j'ai hâte de voir ce que cette jeune femme aurait pu apporter à Castle. Enfin, si elle revient dans la série. Sinon ce n'est pas nécessaire. On avait donc ici un épisode rien que pour nous les shippers de Beckett et Castle, excellent de tout bord. Une petite légèreté règne sur l'épisode, et c'est terriblement bon et efficace. Mention spéciale à James Read et Jessica Lundy, deux autre guest de l'épisode.

Note : 8/10. En bref, quand la série joue à une sympathique affaire de vol qui tourne mal.

Commenter cet article