Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 4. Episode 6. Demons.

26 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2011-10-26-20h07m32s71.png

 

Castle // Saison 4. Episode 6. Demons.


Castle s'avère être un des rares copshow qui se prête le plus à faire des épisodes d'Halloween et celui ci est plus que réussi, ce fût brillantissime. Car bien sûr, l'humour est de mise et le duo Castle / Beckett était tout ce qu'il y a des plus réjouissants. J'adore comment l'épisode même en place petit à petit son histoire sans trop en raconter d'un coup, gardant quelques mystères et bien plus. Rien que la référence multiple à Ghost Buster était magique, sans compter la présence du générique du film. C'est aussi quelque chose que j'adore dans Castle, faisant des références à divers éléments de pop-culture. Le fait qu'un chasseur de fantôme soit retrouvé sauvagement assassiné, que la série confronte les esprits ouverts et cartésiens de ses personnages (et notamment le face à face entre Beckett et Castle, le dernier croyant à la possibilité que le meurtre a été commis par un vrai fantôme).

L'an dernier on avait droit à un épisode X Files-esque et c'était déjà du grand spectacle pour l'hommage, et cette fois on retrouve un peu la même ambiance du duo qui constituait l'épisode. Castle est vraiment une série qui sait jouer avec son univers comme si il n'était pas forcément très réaliste. L'affaire est finalement très classique mais elle avance très bien, livrant ses moments à la fois de peur panique forcé (mais avec Castle et Beckett cela donne quelque chose de très passionné) et des moments d'humour plus poussés. L'efficacité est donc de mise. Mais je retiens quand même le meilleur moment de l'épisode comme celui dans cette crypte où Beckett et Castle vont chercher avec leurs esprits et théories ce qui a bien pu causé la mort de ce jeune chasseur de fantômes. Au fond l'histoire était étonnante car pas forcément hyper bien montée, mais ce n'est pas tant le fond mais la forme qui fait le tout.
vlcsnap-2011-10-26-20h40m21s162J'ai également adoré une petite scène avec Esposito, Ryan et leurs femmes respectives. Ce dîner était à la fois jovial et très bien écrit. Les dialogues fusaient, et le côté feutré de la série ressortait. C'est ce que j'aime dans Castle. Au final, "Demons" joue une carte original et l'épisode n'est donc pas dénué de sens. A défaut de mettre en valeur des personnages et de jouer les shippers, cet épisode s'intéresse surtout à une affaire de la semaine réussie, nous plongeant dans un univers très bien maîtrisé. L'an dernier l'épisode d'Halloween était déjà pas mal mais celui ci le surpasse largement. Castle est une série vraiment surprenante par moment, et elle ne m'a presque jamais déçu. Il faut dire que les personnages y sont pour beaucoup mais je pense aussi que c'est la forme même de la série qui nous laisse pantois et adorateur d'un genre qui ma foi, est très classique en télévision.

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode de Castle, parfait pour la période de l'année et le multiple hommage.

Commenter cet article

Kasseul 08/09/2014 23:03

Je viens de revoir cet épisode, il y a un gros fail si je ne m'abuse: comment le policier assassin est-il au courant du passage secret 20 ans avant lors du double homicide ?