Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 4. Episode 7. Cops & Robbers.

1 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2011-11-01-21h14m50s174.png

 

Castle // Saison 4. Episode 7. Cops and Robbers.


Après un épisode Halloween plutôt réussi la semaine dernière, la série nous sort ici un nouvel épisode diffusé le jour d'Halloween mais qui n'a rien à voir avec la fête ancestrale. Bizarre la programmation ? Surtout les showrunners de la série. Mais bon, ce n'est pas un problème puisque cet épisode était excellent de part en part. J'ai adoré jusqu'à la dernière minutes. Pour une fois la série sort de ses gons, nous choc, ose même des choses. Sérieusement même si la fin est totalement prévisible - dès que j'ai vu le faux épileptique parlé, j'ai tout de suite su que c'était un bluffeur - on passe un moment tellement intense. Et pourtant c'était mal parti pour être excellent. En effet, le début de l'épisode nous lance donc dans ce vol de banque - où on ne vole pas de l'argent mais autre chose - et qui tourne mal, et qui va faire cogiter Castle et son esprit d'écrivain chevronné. A l'aise devant cet épisode je l'ai été, car tout de suite Castle voit qu'une banque va être volée et il est… à l'intérieur. C'est pratique tout ça.

Mais trêve de plaisanterie, toute la partie dans la banque, qu'on se le dise ne réinvente rien du tout des épisodes du genre et c'est dommage d'un côté mais ce que les autres séries qui testent le vol de banque n'ont pas c'est Castle et accessoirement Beckett qui se retrouve derrière le poste central. Castle est un personnage excellent et il prouve avec cet épisode toute son intelligence à fabriquer des histoires. Souvent ses raisonnements sont trop téléphonés dans la série sauf qu'ici c'était spontané et tellement réaliste. Le fait que sa mère soit dans la banque avec lui apporte un plus émotionnel non négligeable, sans parler de la logique place de la femme enceinte dans les otages - on a toujours quelqu'un qui est mal en point directement dans ce genre de situation -. Par ailleurs on a Beckett qui coordonne comme elle peut les affaires avec un gestionnaire de crise de ce genre joué par un Dean Norris très en forme - bien plus que dans son apparition récente et dégueulasse dans CSI NY -.
vlcsnap-2011-11-01-21h14m57s245.pngPetit à petit l'épisode nous amène à son climax judicieux : celui de l'explosion. Les retrouvailles de Castle et de Beckett étaient touchantes, très touchantes, une vraie scène pour les fans de la série comme moi et qui adorent les deux personnages… ensemble. J'ai hâte de voir ce que la suite de la série pourra nous offrir car cette saison s'annonce pour le moment bien meilleure que la précédente où les faux pas s'enchaînaient. Cette saison la tenue de route est bonne. Par ailleurs, on prend le temps de s'attarder quelques minutes sur Alexie, la fille de Castle, et sa rupture d'avec son petit ami en Californie. Cela n'apporte pas grand chose au scénario, voire rien mais au moins cette histoire est terminée et elle va pouvoir aller voir d'autres mecs et donc ne pas être enfermée dans une intrigue de vieille fille. Au final voilà le genre d'épisodes que je veux voir plus souvent en alliant paranoïa, peur, doute, sentiments, action, etc…

Note : 10/10. En bref, que dire de plus… excellent.

Commenter cet article

tenten1806 04/11/2011 00:19



Wouaw, j'ai adoré cet épisode!! Il merite bien sa note.


En grande fan de Castle que je suis, je me suis régalée du debut a la fin.


Ta critique, que j'ai lu apres, est super, elle resume parfaitement mon resenti.


Mais maintenant, je me demande s'ils peuvent faire encore mieux ??