Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 5. Episode 10.

8 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

castle-kate-beckett.png

 

Castle // Saison 5. Episode 10. Significant Others.


Alors que l'on pourrait croire que Castle a déjà exploité toute la sitcomisation de la relation de ses deux héros, on nous dégaine "Significant Others", révélant en plus de cela un élément majeur sur la vie de Castle : le fait qu'il ne dit jamais rien sur lui alors que pendant ce temps, il en sait suffisamment sur ses petites amies pour écrire des romans entiers. C'est en tout cas ce qui aura causé la fin de son mariage avec Meredith. J'ai trouvé touchant cette dernière phrase de l'épisode qui permet de mettre en exergue le fait qu'au fond, il y a toujours une part d'ombre chez ce personnage en apparence parfait gentleman. Beckett reste donc à l'appartement de Castle alors que le sien est en train d'être fumigéné. Sauf qu'elle n'avait pas prévu le retour de l'ex femme de Castle, Meredith qui revient directement de Paris alors que sa fille, Alexis, est atteinte de la mononucléose. Castle ressemble parfois à une vraie comédie familiale et toutes les scènes dites familiales sont excellentes. Autant du point de vue comique que de leur intérêt dans la saison. Car au fond, cela fait avancer les choses.

Il était temps que Beckett rencontre réellement l'ex femme de Castle. Cette femme un peu noeud noeud sur les bords mais terriblement drôle, pleine d'énergie et attachante. On a envie de les revoir tous ensemble encore et encore, se chamailler même pour un rien. On en oublie même qu'il y a une enquête dans l'épisode tant les séquences avec Beckett, Castle et son ex femme sont juteuses et rayonnantes. Disons que la rencontre Beckett et Castle ne pouvait pas rester au même point toute la saison, il fallait qu'elle soit encore une fois remise en cause et c'est bien entendu une excellente chose. Même si pour le moment on ne peut pas dire que c'est totalement réussi (dans le sens où il reste encore toute la seconde moitié de la saison à voir), les dix premiers épisodes ont réussi à installer quelque chose qu'il n'y avait pas avant dans la série. Je pense notamment à cette candeur et cette énergie comique. Même Ryan et Esposito participent à ces ressorts comiques. Les divers face à face avec Castle sont d'un humour raffiné et jamais lourd. C'est peut être pour cela que Castle est devenue l'une des meilleures comédies actuellement diffusée, vous ne trouvez pas ?
castle-rick-nathan-fillion.pngBien au delà de la comédie c'est tous les personnages qui sont mis à contribution. Cela peut être pour une petite phrase ou encore pour une grimace mais chacun apporte son grain de sel afin de nous satisfaire. Il n'y a clairement rien à redire de ce point de vue là sur Castle. Mais Castle c'est aussi une enquête de la semaine et le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas très important. Nous enquêtons sur la mort de Michelle Twohey, une avocate spécialisée dans les divorces. Nous allons donc devoir fouiller dans son passé mais aussi dans celui de ses clients. Ce que je retien surtout de cette affaire c'est la séquence de joute verbale et de cassage d'objets entre un couple sur en pleine crise de rupture. C'était drôle, très théâtral et telenovela. Je suis certain que les acteurs de la série doivent prendre des fous rires incommensurables sur le plateau de tournage de la série. Ce genre de séquences c'est exquis et je ne pouvais pas attendre mieux de la part de la série. Finalement, on se retrouve encore une fois face à un très bon épisode de Castle qui vaut bien évidemment pour ses personnages et leurs relations sitcomisées.

Note : 8/10. En bref, brillant et drôle.

Commenter cet article