Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 5. Episode 13.

5 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

castle-jack-coleman.png

 

Castle // Saison 5. Episode 13. Recoil.


Après son introduction au début de la saison, je m'attendais forcément à un retour du sénateur Bracken, incarné par Jack Coleman (The Vampire Diaries, Heroes). C'est maintenant chose faite avec ce tout nouvel épisode qui remet le sénateur au coeur de l'histoire. Ce qu'il était intéressant de voir c'est bien évidemment comment Beckett allait gérer le retour de ce personnage qui la hante depuis un bon bout de temps maintenant. La confrontation entre les deux personnages était plutôt bien gérée par le scénario et permet de faire oublier les épisodes bouche trou que l'on a eu l'occasion de voir ces derniers temps dans la série. L'épisode va donc se centrer sur une tentative d'assassinat sur la personne de Bracken. Car il n'a pas que Beckett comme ennemi dans la ville, il en a tout un tas d'autres. C'est ce que les inspecteurs vont tenter de découvrir et ce avec beaucoup de malice. L'épisode exploite encore une fois sur un ton émotionnel l'histoire du passé de Beckett et la mort de sa mère. Surtout que l'on sait que le jeu qui se joue entre elle et Bracken est tout bonnement succulent.

Rien à redire non plus sur Castle qui sera là pour elle, et tenter de faire en sorte qu'elle ne perde pas les pieds. Car Beckett peut aussi avoir le sang froid par moment et se laisser emporter par ses émotions. Je pense que Castle est un peu la raison de Beckett dans cet épisode et c'est une bonne chose que cela soit fait de cette façon. Car l'on voit encore une facette de ce couple qui ne cesse d'évoluer et de se remettre en question efficacement. Mine de rien, Castle a beaucoup évolué en seulement 13 épisodes. En tout cas bien plus que durant quatre saisons je dirais. Les choses avancent donc plus vite et ce malgré le côté plan plan des épisodes bouche trou qui ne faisaient pas avancer grand chose si ce n'est de la pellicule dans une caméra. Les révélations que fait l'épisode permettent aussi enfin d'offrir le face à face tant attendu. Etrangement, je n'ai pas retrouvé la Beckett un peu folle sur les bords du début de la saison qui aurait pu tuer Bracken mais qui s'est finalement résigner à ne pas le faire (pour le bien de tous je dirais).
castle-stana-katic.pngMais la fin de l'épisode permet aussi de voir que l'affaire entre Beckett et Bracken n'est pas encore terminée. Je suppose donc que tout cela aura une nouvelle issue dans un futur épisode de la série (ce qui ne m'étonnerait pas c'est que cet épisode soit l'avant dernier ou le dernier de la saison). Je voudrais encore une fois dire combien j'adore quand Castle revêt son gillet parballe "Writer". C'est tellement amusant que ce gimmick, depuis qu'il a été introduit dans la série, est efficace à chacune de ses apparitions. L'humour on le doit aussi à Esposito qui s'éloigne ici du côté émotionnel que les derniers épisodes ont tenté de donner au personnage.

Esposito - "Bracken's got it coming so I say let it come."

Reste plus qu'à patienter pour la suite maintenant. Et je suis un peu plus confiant que la semaine dernière je dois avouer.

Note : 7.5/10. En bref, en redonnant un coup de fouet à la série, les scénaristes réintroduise un méchant efficace et des faces à faces percutants.

Commenter cet article

delromainzika 06/02/2013 11:18


:) Merci

secondflore 06/02/2013 11:09


D'accord sur le face-à-face réussi ! Mais tout le reste (l'enquête, les hésitations de KB) semblait tellement bâclé... L'impression que l'écriture de cette saison s'est un peu perdue en route, et
que la magie a disparu.


Je reviendai ici, cela dit ^