Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 5. Episode 14.

12 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2013-02-12-12h05m00s74.png

 

Castle // Saison 5. Episode 14. Reality Star Struck.


Castle est une série qui a toujours aimé puiser son inspiration dans des phénomènes de société. Après les contes de fées l'an dernier, cette année c'est le phénomène de la série-réalité. Vous savez ces trucs bidonnés et bourré d'improvisation qui pullullent sur les écrans depuis quelques temps (même la France s'y est mise avec entre autre la sympathique Hollywood Girls - et non, je n'ai pas honte -). S'inspirant du phénomène des Real Housewives (décliné par les chaines américaines à toutes les sauces : New Jersey, Beverly Hills, Miami, ...), l'épisode s'amuse donc à nous parler des coulisses d'un phénomène en créant une intrigue politique aussi ridicule que ces comédies. Mais au fond, le cas de la semaine n'est pas ce qu'il y a de plus intéressant dans le sens où l'épisode se moque complètement de ces séries réalité. On retrouve par exemple Castle accro aux épisodes ("I can't feel my butt" restera dans les meilleures répliques de la saison). Du coup, je préfère quand la série s'amuse de cette façon.

Nous allons donc suivre l'histoire du meurtre d'une jeune star de "The Wives of Wall Street". Les coulisses de cette émission sont complètement folles, et les actrices sont tout simplement excellentes. On retrouve notamment Gina Torres (Suits) dans le rôle d'une folle furieuse particulièrement fun et à l'opposé de son rôle dans la série d'USA Network. Mais aussi Gail O'Grady (Hellcats, Hidden Palms) qui n'a pas peur de passer pour la bimbo de service quand cela est fait pour la bonne cause. Mais finalement, la série s'amuse et s'éclate à créer tout un épisode autour de cet univers. Je retrouve alors le Castle que j'aime bien, celui qui sait ne pas se prendre au sérieux et nous raconter des histoires farfelues avec une classe folle. La belle intrigue de l'épisode était celle qui entourait Gates bien évidemment. Alors qu'elle est une fan de l'émission (et que Castle ne va pas tarder à en devenir un lui aussi), Castle va sans faire exprès lui donner les boucles d'oreille qu'il avait acheté pour la St Valentin à Beckett.
vlcsnap-2013-02-12-11h51m09s211.pngC'était de la comédie assez bien écrite et cela fonctionne plutôt bien. Le face à face entre Castle et Gates ne permet cependant pas de changer grand chose dans la série, mais c'est aussi avec des petites séquences de ce genre qu'elle est différente des autres séries policières. Ce qui n'est pas une mauvaise idée, vous ne trouvez pas ? Car avec cette quantité impossible de série du genre qui apparaissent chaque année sur nos écrans, il faut garder une certaine partie de folie et d'inventivité. J'ai aussi beaucoup aimé la dernière scène de l'épisode qui permet de revenir sur la relation entre Castle et Beckett. Cette dernière va offrir à Castle un tiroir dans son appartement afin qu'il puisse y mettre ses affaires. Une symbolique particulièrement touchante et efficace. Enfin, Esposito également va avoir droit à son rencard de la St Valentin avec Lanie. Finalement, ce nouvel épisode de Castle était fun même si ce n'est pas ce que la série a pu faire de mieux cette année. Disons que c'était comique et agréable.

Note : 7/10. En bref, un épisode fun, décalé, se moquant ouvertement de la série réalité.

Commenter cet article