Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 5. Episode 15.

19 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

castle-alexis-paris.png

 

Castle // Saison 5. Episode 15. Target (Part 1).


Je suis généralement très friand des double épisodes de la série américaine Castle. D'une part car c'est toujours deux épisodes de tensions mais aussi car cela permet d'ajouter un petit évènement au sein d'une série tout en ne perdant pas de vue ce qui avait été fait par le passé. Pour cette année, les scénaristes se sont dit quoi de mieux que de s'inspirer du succès cinématographique français à l'international : Taken, pour en faire un double épisode palpitant. L'idée de base était intelligente, l'éxécution pas totalement. Disons que Nathan Fillion ne peut pas rivaliser avec la tête de méchant que peut prendre Liam Neeson. Quand Castle tente de passer pour un dur à cuire, difficile d'y croire réellement. C'était quand même assez ridicule (jusqu'à la torture). Mais ce n'est pas grave, on se laisse malgré tout porter par l'épisode et sa petite histoire : l'enlèvement d'Alexis et une de ses amies, Sara (qui se trouve être la fille d'un riche businessman egyptien). Le twist final de l'épisode était inattendu. Qui aurait pu penser qu'Alexis et son amie finiraient à Paris ?

En tout cas... pas moi. Mais du coup les similitudes avec le film sont d'autant plus proches. Je rêve maintenant que Castle et Beckett viennent dans notre belle ville (puisque la séquence finale à l'air d'avoir été tourné dans le vrai Paris) afin de mettre un souk pas possible. Afin d'éviter de trop montrer que cet épisode veut ressembler à Taken, Castle choisie de faire référence à un tout autre film, bien plus reluisant sur le plan de la critique : The Conversation ou Conversation Secrète de Francis Ford Coppola avec Gene Hackman. Rien à voir avec l'histoire même de tout cet épisode, mais une référence bien exploitée pour expliquer (à qui connait le film), où ils en sont dans l'enquête. Un détour scénaristique intelligent, encore faut-il connaitre le film. Mais globalement l'épisode est plutôt bien rythmé ce qui permet de ne pas se sentir laisé. Le téléspectateur est alors plongé dans une intrigues policière classique au premier abord et petit à petit les choses se complexifient. L'arrivée du personnage incarné par Dylan Walsh ( Unforgettable) a un intérêt assez minimaliste. Disons qu'il justifie le côté évènementiel de l'épisode.
castle-nathan-fillion-paris.pngMais j'aurais surement préféré qu'il ne soit pas là, uniquement pour voir un peu plus de ces moments entre Beckett et Castle. Car les deux personnages vont partager un vrai moment ensemble et c'est surement ce que je retiens de plus émouvant dans cette intrigue. On voit un Castle qui change, qui est prêt à tout pour retrouver sa fille et derrière nous avons Beckett, compréhensible qui tente de tout faire pour l'aider aussi bien dans l'enquête que pour aller mieux. Les deux personnages sont vraiment complémentaires. Et puis cela permet aussi de voir à quel point Castle est un bon père pour sa fille, un peu comme Liam Neeson dans Taken finalement. Il a toujours tout fait pour que sa fille soit gâtée, qu'elle aille bien. L'épisode ne nous invite pour autant pas à partager ce point de vue, et c'est aussi ce que j'ai aimé. Castle se permet donc de laisser au téléspectateur le choix d'intéprêter ce qu'il voit à l'écran. Rien à redire, tout cela fonctionne rondement bien et je me demande maintenant de quoi sera faite la seconde partie de l'épisode. Mon rêve serait un épisode parisien... (mais ne me spoilez pas s'il vous plait).

Note : 8.5/10. En bref, une première partie efficace permettant de mettre au centre de l'affaire un personnage de la série en danger. Intéressant et palpitant, malgré une scène assez grotesque.

Commenter cet article