Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 5. Episode 17.

19 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

castle-nathan-fillion-season-5.png

 

Castle // Saison 5. Episode 17. Scared to Death.


Quand Castle se la joue serial killer et copycat, moi je ne pouvais qu'apprécier. L'idée était bonne bien que l'exécution était un peu trop basique à mon goût. En effet, j'aurais tellement aimé être bien plus surpris par l'histoire. L'introduction de l'épisode était assez singulière avec cette histoire de DVD qui entraine la mort de ceux qui vont le visionner. Tout cela me rappelle bien évidemment des tas de thrillers que j'ai pu voir en DVD. Mais l'épisode est tout de même parvenu à introduire son sujet de façon intelligente et surtout avec ferveur. La tension redescent bien évidemment trop rapidement, mais ce n'est pas grave car la fin de l'épisode tend à rattraper le tire. Le creux de l'épisode manque de passion et surtout de panache. On sent que tout le monde est bloqué, un peu comme s'ils attendaient que la clé vienne les libérés. Du coup, Castle subit un gros trou de remplissage pas toujours très passionnant. Mais c'est aussi le défaut de beaucoup de séries policières.

Il est toujouts difficile de créer une histoire qui puisse tenir sur un épisode entier sans problème quand il n'y a pas quelque chose pour ajouter un peu de piment. Ce que j'avais adoré dans la sitcomisation de Castle au début de la saison c'était l'ajout de scènes piquantes entre Castle et Beckett. Bien que cela n'ait pas disparu, j'ai l'impression que c'est bien plus présent. La fin de l'épisode nous offre donc un petit moment avec les deux personnages mais le reste du temps ce n'est pas aussi bien que j'aurais voulu que cela le soit. J'ai largement préféré le double épisode façon Taken qui permettait de voir combien Beckett tient à Castle et ne veut pas qu'il plonge. Ou encore combien elle était prête à tout pour aider celui qui partage sa vie pour retrouver sa fille. Avec cet épisode les deux craignent pour la vie de l'autre mais c'est bien trop flou et pas assez bien développé pour que l'on en ressente réellement les effets. C'est dommage. Je m'attendais tout de même à quelque chose d'un peu plus travaillé.
castle-beckett.pngL'enquête de la semaine utilise quelques pirouettes (le tueur en série qui est en prison et qui ne peut communiquer avec personne, sa fille qui se révèle être une copycat tout simplement par vengeance, ...). C'est genre de choses que je trouve assez sympathique mais qui n'arrivent que dans la seconde partie de l'épisode et bien à la fin. Le reste du temps tente alors de mettre en place un sentiment d'insécurité constant dans la vie des personnages tout en camboulant aussi leur univers. Je reste également déçu de la place des personnages secondaires. Bien que la légiste ait la bonne réplique ou encore que Esposito trouve une place intéressante dans l'enquête, Ryan reste encore bien trop en retrait. Finalement je suis un peu déçu par l'épisode de Castle de cette semaine, comme si la série revenait à ce qu'elle faisait durant ses premières saisons. Ce n'est pas mauvais mais maintenant j'attends bien plus de la part de Castle : être surpris. Et là... on ne peut pas dire que ce soit vraiment le cas. Cela partait pourtant d'une bonne intention.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode classique qui ronronne un peu trop sur les acquis de la série (déjà vu dans ses premières saisons). On attend bien plus de Castle maintenant qu'elle a fait son bout de chemin.

Commenter cet article