Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 5. Episode 4. Murder, He Wrote.

16 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2012-10-16-22h03m35s163.png

 

Castle // Saison 5. Episode 4. Murder, He Wrote.


Alors que pour beaucoup de séries le point de non retour est la création d'un couple entre les deux héros, Castle prouve qu'une série peut conserver son rythme, son humour et son intérêt. Cela fait seulement quatre épisodes que l'on a débuté la saison 5 de Castle certes, mais je pense que l'on peut entrevoir le fait que la relation de Beckett et Castle est une grande réussite. J'avais peur et pourtant, cet épisode prouve une fois de plus combien la série sait s'y prendre. La sitcomisation de son propos et l'enchainement de dialogues particulièrement cocasses et inspirés nous offre ici l'un des meilleurs épisodes que Castle ait pu nous offrir depuis un bon bout de temps. J'ai adoré, du début à la fin. Je dirais même que je suis déjà amoureux de cette saison 5, comme si les quatre autres saisons n'avaient pas compté. Castle trouve le moyen de mettre en scène la relation de Beckett et de Castle dans les intrigues policières de chaque épisode et cela fonctionne du feu de Dieu. En exploitant une nouvelle partie de l'idylle des deux personnages on se rend compte qu'il y a encore tellement de chemins à explorer.

Beckett et Castle tentent de passer un premier weekend romantique loin de New York et de ses criminels. Sauf qu'évidemment, un crime va être commis. Il s'agit d'un ancien employé de Lehman Brother qui va finir sa course dans la piscine de Castle. Alors que Beckett pense pouvoir laisser cette affaire à la justice des Hamptons, Castle ne peut s'empêcher de vouloir résoudre le crime à sa façon. Le duo fait mouche une fois de plus. Entre la scène de crime, les diverses scènes au commissariat, les moments plus intimes, … tout fonctionne à la perfection. La série ne se prend pas la tête et laisse une fois de plus son ton plus léger adopté en ce début de saison prendre une place plus importante. "Murder, He Wrote" aurait pu être un épisode raté. Mettre à l'écart ses deux héros de leur ville de prédilection pouvait leur causer du tord mais étant donné que l'escapade à Los Angeles avait plutôt bien réussi à la série durant la saison 3, un petit tour dans les Hamptons ne pouvait pas faire de mal. Beckett était docile, vivante et souriante. Tout au long de l'épisode elle va en découvrir un peu plus sur Castle (notamment sa fortune dont elle ne semblait pas se rendre compte).
vlcsnap-2012-10-16-22h09m21s36.pngvlcsnap-2012-10-16-22h04m13s37.pngLa série va continuellement enchainer les répliques amusantes et rigolotes sans jamais lasser le téléspectateur (et c'était pourtant un risque assez important). Cette réussite on la doit à des scénaristes qui ont voulus sortir leur duo du noir pour leurs offrir quelque chose de bien plus lumineux et heureux. De plus, c'est communicatif. Pendant ce temps, New York n'est pas laissé pour compte. Alors que je me plains très souvent de l'exploitation assez minimaliste de Ryan et Esposito dans la série, ils vont trouver le moyen cette semaine de mettre ce duo en avant tout en les faisant participer activement à ce qui se passe dans les Hamptons. Alors qu'ils vont devoir aider Castle et Beckett, Ryan et Esposito vont tenter de découvrir qui est le mystérieux amant de Beckett. J'ai beaucoup apprécié la manière dont cela est mis en avant dans l'épisode. Les deux personnages passent pour des benêts mais sont adorables comme toujours. On voit pertinemment que Castle utilise donc très bien ce qu'elle a sous la main. Maintenant reste à savoir comment tout cela va finir…

Note : 10/10. En bref, c'est peut être présomptueux de ma part mais cet épisode était parfaitement réussi.

Commenter cet article