Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 5. Episode 8. After Hours.

20 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2012-11-20-15h23m34s2.png

 

Castle // Saison 5. Episode 8. After Hours.


J'ai toujours peur de cette saison 5 de Castle. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'ai peur que l'énergie créative s'épuise. Le filon du couple Castle et Beckett est très bien exploité pour le moment, aussi bien dans des moments hilarants que dans des moments plus touchants. Sauf que je pense que l'on ne peut pas étirer ça à l'infini. Du point de vue du couple, la série se permet d'introduire au début de l'épisode une scène dinatoire avec la mère de Castle et son fils, et le père de Beckett et sa fille. Une scène assez amusante qui va permettre également de remettre en question le couple vedette de la série. Leur petite discussion au sujet de la légitimité de leur relation (notamment par rapport au fait qu'ils ne sont pas du tout du même milieu et qu'ils n'étaient pas prédestinés à se rencontrer selon des critères people). C'était assez touchant. L'épisode est évidemment là pour nouer les liens qu'il y a entre les deux personnages, et ce, au détour d'une intrigue policière classique. "After Hours" aurait pu être un épisode classique mais il n'en est rien. Bien au contraire, la série use encore une fois d'une nouvelle dynamique.

Castle et Beckett se retrouve poursuivit par des hommes armés, sans moyen de téléphoner et sans moyen de se défendre. L'idée était certes facile (notamment parce que l'on peut tout de même contacter le 911 avec un iPhone verrouillé) mais très bien développée. Outre la bonne dose d'humour que génère certaines références (la fascination de Castle pour McGyver par exemple), il y a évidemment toute la tension que génère les diverses rencontre. J'ai adoré la dynamique de l'épisode car une fois achevé, on n'a pas l'impression d'avoir passé 45 minutes et c'est justement toute l'ingéniosité de l'épisode. Sans aucun temps mort, on navigue dans les rues de ce quartier complètement vide comme une sorte de film d'horreur. Il m'a d'ailleurs rappelé Détour Mortel 5 ce passage, sans toutes les scènes dégueulasses et sanglantes bien évidemment. Mais il y avait un arrière goût similaire.
vlcsnap-2012-11-20-15h33m39s157.pngL'enquête de la semaine passe donc presque inaperçue puisque le but est de tenter de garder en vie le témoin. Je ne m'attendais pas non plus au twist final (le fait que le témoin soit le tueur original). Encore une fois, les scénaristes prouvent qu'ils peuvent nous surprendre. Et ce n'était pas gagné d'avance. Castle est une très bonne série policière c'est certain, mais elle peut aussi avoir des limites. Mais pour le moment elle semble parvenir à les braver de façon originale et intelligente. Je me demande donc quand est ce que toute cette imagination prendra fin car cela prendra fin un jour (tout en espérant que les créateurs et ABC sauront mettre fin à la série avant que cela n'arrive au risque de laisser une très mauvaise empreinte finale). "After Hours" de son côté exploitait pourtant une trame assez classique à la base mais c'est son développement qui va permettre tout le développement original qu'il y a derrière et évidemment ce qui permet de ne pas s'ennuyer.

Note : 9/10. En bref, un épisode original, drôle et parfois même plus touchant. Exploitant à merveille l'univers de Castle et de Beckett.

Commenter cet article

DAMARIS 21/10/2013 21:35


Suis déçue, car pour info, ce scénario est quasimment identique à celui de Person of interest. pas très original tout ça.


saison 1 Episode 7 : Protection de témoin