Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 6. Episode 12. Deep Cover.

15 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2014-01-14-21h32m23s209.jpg

 

Castle // Saison 6. Episode 12. Deep Cover.


Cette semaine, James Brolin est de retour dans Castle pour jouer son rôle de père. Enfin, surtout pour permettre à Castle de comprendre qui est son père et ce qu’il fait dans la vie. L’intrigue de l’épisode était plutôt sympathique et je dois avouer que je ne m’attendais pas nécessairement à ce que l’on revienne sur Jackson Hunt aussi tôt. Disons que le personnage ne m’avait pas nécessairement convaincu dans le double épisode de la saison précédente. Ce n’était pas suffisamment bien écrit pour donner envie de le revoir tout de suite. Mais oublié l’animosité de la saison précédente autour de ce personnage, il est de retour et les divers moments que vont partager Castle et son père étaient plutôt bons dans leur ensemble. Disons que Castle a toujours été une bonne série quand il s’agit de lorgner sur les bons sentiments. La semaine dernière elle nous l’a notamment prouvé avec Ryan et Esposito coincé dans un brasier ardent alors que l’intrigue était un tantinet trop classique. Mais cet épisode tente de mélanger les bons sentiments familiaux de la série à quelque chose de beaucoup plus efficace. Notamment car cette histoire de meurtre de la semaine va rapidement se corser.

En effet, dès que l’on découvre que notre mort de la semaine était un hacker par le passé et que tout cela a un lien assez étrange avec l’espionnage, j’ai tout simplement trouvé ça succulent. Surtout que dans cette histoire, Hunt apparait comme quelqu’un de protecteur vis-à-vis de son fils (il a les bons mots, passe la pommade comme jamais et lui sauve la vie à la fin de l’épisode) mais aussi comme quelqu’un qui a malheureusement un boulot à faire (« That’s my job »). Je me demande si l’on va revoir Hunt rapidement. Maintenant que l’on nous a offert ça, je dois avouer que cela m’a mis l’eau à la bouche et je ne peux pas me contenter d’une mise en bouche. Ce serait quand même bien dommage. Bien entendu, l’épisode aurait pu être bien meilleur, notamment en cherchant à confronter le père et le fils. Ce n’est pas le cas car Castle, qui semble assez perdu face à ce qui se passe, n’a pas l’occasion de poser les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses. Le fait que la série garde quelques mystères autour de Hunt impose donc son retour très prochainement et pourquoi pas dans le double épisode à venir (mais il va falloir qu’il soit bien mieux que celui de l’an dernier).
vlcsnap-2014-01-14-21h39m59s162.jpgCet épisode permet également de confronter Castle et Beckett quand l’homme dit à sa femme qui est réellement Hunt et pourquoi elle semblait l’avoir déjà rencontré. Au début, l’épisode m’a laissé légèrement dubitatif. Disons que je ne m’attendais pas nécessairement à ce que la série aille dans cette direction et puis finalement je n’ai pas été trop déçu du résultat. Ce n’est pas aussi réussi que l’épisode précédent en termes d’implications émotionnelles non plus (mais cela aurait été assez difficile à faire). Du coup, Castle doit trouver un moyen de se concentrer sur l’univers policier mais aussi sur le couple vedette de la série. Leur mariage arrive à grand pas et il est vraiment temps que cela se passe histoire que l’on ne perde pas l’intensité de ce couple de vue. Ce serait bête tout de même d’oublier à quel point Beckett et Castle sont mignons tous les deux ensemble. Je ne pouvais pas demander mieux de la part de la série en tout cas et je me demande même si v ne peut pas aller encore plus loin. C’est très superficiel tout de même le développement fait autour de la relation avec Hunt (bien que l’on creuse les bons sentiments). On veut en voir plus.

Note : 6/10. En bref, un épisode léger qui se concentre avant tout sur les relations. Le retour de Hunt n’est pas aussi raté que son introduction, c’est déjà une bonne nouvelle.

Commenter cet article