Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 6. Episode 14. Dressed to Kill.

4 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2014-02-04-18h46m08s120.jpg

 

Castle // Saison 6. Episode 14. Dressed to Kill.


Cette semaine dans Castle, Ella Hayes, assistante de Matilda King, la rédactrice en chef de Modern Fashion, est assassinée. Alors que Beckett avait déjà posé une fois pour Matilda, les deux femmes vont se retrouver à la fois pour l’affaire de la semaine mais aussi pour quelque chose de plus personnel. En effet, depuis pas mal de temps maintenant la série prépare le mariage de Castle et de Beckett. Du coup, c’était une occasion rêvée pour que Beckett essaye une robe de mariée et s’en voit offrir une de la part de Matilda elle même. Comment ne pas tomber sous le charme de Frances Fisher (Touch, Eureka) parfaite dans le rôle de cette éditrice de magazine. Ce qu’il y a d’ingénieux dans cette histoire c’est tout l’aspect émotionnel que cela dégage du point de vue de Beckett. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la série puisse créer un tel lien entre ces deux femmes qui, au premier abord, n’ont rien en commun. Mais cette relation qu’elles ont m’a beaucoup plu, c’était même touchant à un moment. Beckett commence aussi à se rendre compte que finalement elle ferait une très belle mariée et qu’elle serait parfaite avec Castle. La scène finale de l’épisode est là pour rappeler tout ça. La sincérité de la série dans cet épisode m’a beaucoup surpris dans le bon sens du terme.

En tout cas, « Dressed to Kill » fait clairement partie de ce que Castle peut faire de mieux. Et pourtant je ne m’y attendais pas du tout. Il s’agit par ailleurs du premier épisode de la série mis en scène par Jeannot Szwarc, habitué de Fringe et Smallville. L’esthétique qu’il apporte n’est pas forcément différente mais il s’approprie malgré tout l’univers de Castle avec dextérité et en fait quelque chose d’assez intime. Notamment dans les scènes de Beckett. Nous allons également comprendre ce qu’il s’est passé au fil des minutes qui passent. Le but n’était certainement pas de faire un épisode centré sur une affaire policière. Cette dernière n’est qu’une excuse à tout le reste et le développement des personnages. Tout cela est beaucoup plus passionnant. Nous plonger dans l’univers des magazines de mode est également une bonne idée. Cela permet aux scénaristes de s’amuser et de varier les plaisirs. Je trouve dommage quand Castle ne nous emmène pas dans d’autres univers que ces rues sombres du coup, le fait que l’on nous emmène dans un magazine change un peu la dynamique et bouscule aussi les réactions de chacun. Sans parler de Beckett qui est le point central de l’épisode.
vlcsnap-2014-02-04-18h50m54s164.jpgJ’ai parfois l’impression que Beckett n’a pas la place qu’elle mérite dans la série. Elle passe presque au second plan dans sa relation avec Castle. Il faut dire que l’épisode précédent de cette saison traitait du fait que la célébrité de Castle pouvait être un poids pour Beckett et il fallait ainsi qu’elle affirme sa position. Pour ce qui est de la question du mariage, nous sommes maintenant fixés. Il aurait lieu au printemps. Je suppose que ce sera sur le mariage que s’arrêtera cette saison avec du suspense sur le « Oui » ou le « Non » de Kate comme ils avaient pu le faire avec la demande en mariage l’an dernier. Peu importe en tout cas puisque je pense que je vais prendre tout autant de plaisir. L’épisode cherche donc à faire quelque chose de différent tout en restant dans une dynamique assez classique. Une très bonne idée en somme qui, sans chambouler trop Castle en faisant ici et là des chichis nous offre un truc naturel et mignon comme tout. Surtout qu’il est toujours sympathique de voir Beckett sous un angle plus touchant que ce que l’on a l’habitude de voir avec ce personnage.

Note : 7.5/10. En bref, belle occasion de montrer Beckett sous un jour différent.

Commenter cet article