Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 6. Episode 21. Law and Boarder.

3 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2014-05-01-22h21m27s231.jpg

 

Castle // Saison 6. Episode 21. Law & Boarder.


La partie la plus intéressante de ce nouvel épisode de Castle c’est bien évidemment la petite bataille que mènent Ryan et Esposito afin d’être le témoin de Castle. Sauf qu’ils vont découvrir à l’issue de leur petite bataille que finalement c’est Alexis qui aura le rôle du témoin. C’est assez drôle de voir les deux personnages se battre dans le sens où c’était une occasion parfaite pour démontrer à quel point ces personnages sont assez jouissifs quand ils sont dans une compétition. Ce n’est pas la première fois que Castle utilise cette façon de faire mais je crois que c’est la première fois que c’est aussi réussi. Les dialogues sont bien choisis et puis même au-delà de ça, j’ai trouvé que la série avait réussi à rendre intéressant cette bagarre alors qu’au premier abord ce n’était pas non plus quelque chose de particulièrement intelligent. La série peut faire mieux dirons nous mais cet épisode fait cela tellement bien que je ne vais pas me plaindre. Bien au contraire, j’ai envie d’en voir plus souvent des épisodes avec Ryan et Esposito un peu plus en avant et dans une dynamique comique car je sais très bien que vous allez me dire que les épisodes plus touchants sur leur vie personnelle existent déjà chaque année. Sauf que c’est tout de même plus sympa de les voir nous faire rire de bon coeur. Vous ne pensez pas ?

Dans un registre différent mais tout aussi cocasse nous avons l’égo de Castle qui en prend un coup quand Beckett trouve le moyen de le battre au Scrabble. Dans la relation de couple de ces deux personnages, on pourrait s’attendre à ce que Castle soit celui qui ait le plus de mots dans sa tête. Il va alors passer la nuit entière à trouver ce qu’il aurait pu faire d’autre et pour vérifier que Beckett n’a tout simplement pas triché. C’était grandiose et cela permet bien évidemment d’ouvrir l’épisode de façon cocasse et légère. Avec cette scène je savais déjà que j’allais passer un agréable moment devant ce nouvel épisode et cela n’a pas trompé. Et puis quand Beckett voit qu’il ne veut pas laisser cette histoire de Scrabble tomber, elle décide de changer le jeu en strip-poker ce qui ne pouvait que séduire un peu plus notre très cher Castle. Comme quoi, cette série sait vraiment s’y prendre pour nous amuser et cela fonctionne toujours. On pourrait croire qu’au bout d’un moment on se serait lasser des moments de couple entre Beckett et Castle mais il n’en est rien. Les scénaristes trouvent toujours un moyen de renouveler la dynamique et de prouver qu’au fond, les mettre ensemble était la meilleure idée qu’ils ont pu avoir. Depuis le début de la saison 5 je n’ai pas le souvenir d’un épisode où la relation de ces deux personnages était ennuyeuse.
vlcsnap-2014-05-01-22h17m46s75.jpgIl y a certes eu des cas de la semaine pas très efficaces mais la relation de Castle et de Beckett a toujours été l’une des illuminations de la série. Et justement, le cas de la semaine se concentre sur la mort d’un célèbre skateboardeur et champion de sports extrême. Il a été tué par balle par quelqu’un sur une moto et nous allons passer l’épisode à tenter de le retrouver. Outre la plongée dans le monde des sports extrêmes j’ai trouvé le tout assez médiocre. C’est un cas de la semaine un peu pâle surtout qu’avec tout ce qui se déroule autour des personnages à côté, on ne peut pas dire qu’ils aient choisi la meilleure situation. Finalement, ce nouvel épisode de Castle fonctionne très bien grâce à ses personnages. C’est aussi la preuve que l’on vient de plus en plus pour les personnages et de moins en moins pour les cas de la semaine originaux regarder Castle. C’est un mal pour un bien dans le sens où de toute façon ce n’est pas qu’une série policière c’est aussi une série avec des personnages et des duos attachants. Quand la série joue à fond la carte de notre attachement pour ces personnages (comme c’est le cas cette semaine), cela ne pouvait que lui réussir plutôt bien de ce point de vue là.

Note : 6/10. En bref, pas si mal que ça. Notamment grâce aux personnages. Le cas de la semaine étant un peu pépère.

Commenter cet article