Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 6. Episode 22. Veritas.

7 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2014-05-07-01h27m46s119.jpg

 

Castle // Saison 6. Episode 22. Veritas.


La vérité a t-elle vraiment éclatée dans cet avant dernier épisode de la saison 6 de Castle ? Je ne sais pas trop mais en tout cas j’ai hâte de voir ce que la suite nous réserve car il y a tout de même un mariage à célébrer et je ne suis pas contre un peu d’action durant ce mariage (histoire que l’on nous laisse avec un cliffangher sur la fin de la saison). Mais « Veritas » prend avant tout à bras le corps la mythologie de la série et surtout l’histoire personnelle de la mère de Kate. C’est une histoire que j’ai toujours trouvé intéressante, notamment car elle nous plonge dans une espèce de thriller conspirationiste assez jouissif. Je dois avouer que je ne m’attendais pas nécessairement à ce que le dénouement arrive dans cet épisode mais de toute façon, il y a encore tellement de choses à raconter dans Castle et que je ne pense pas que cela soit la fin des mystères. Malgré tout, l’épisode était très différent de ce que l’on a l’habitude de voir. Notamment d’un point de vue de la mise en scène. Entre les flashbacks et le présent, ou encore dans la manière de nous emmener petit à petit vers la conclusion de l’épisode et l’arrestation du sénateur Bracken était très réussi.

L’affaire de la semaine est donc directement liée à l’histoire de la saison autour de la mère de Kate. J’ai toujours aimé cette partie de la série, notamment car cela permet aussi à Castle de sortir un peu de sa mécanique que l’on connait déjà un peu trop à mon goût. La saison en a d’ailleurs un peu souffert par moment avec des épisodes qui ne nous sortaient pas vraiment de bonnes intrigues épisodiques. Mais peu importe, l’intérêt de « Veritas » est clairement de venir à bout de Bracken. Au début de la saison ce personnage avait été introduit comme quelqu’un d’important et surtout comme une vraie menace. Si Castle ne s’en est pas vraiment servi (et c’est même une grosse déception à mon goût), on peut tout de même être heureux de voir que le tout fonctionne assez bien. Notamment car les scénaristes ont su jouer avec les personnages et l’univers de la série dans cet épisode. La fin de Bracken arrive un peu trop vite et de façon un peu trop simpliste (la découverte finale de cette cassette permet au puzzle d’être complété) mais le téléspectateur que je suis achète.
vlcsnap-2014-05-07-01h27m47s126.jpgCar j’avais envie que l’on arrive aussi à une certaine conclusion avec cette histoire. Elle était bonne mais arrivait à son dénouement. C’était une belle manière pour achever la saison également. Terminer plus ou moins le tout sur de la mythologie pure et dure. Cela faisait pas mal de temps que la série traînait aussi cette intrigue dans les pattes. Le fait que Bracken soit responsable de la mort de la mère de Beckett est donc un peu simple mais bon, de toute façon c’était aussi un moyen pour rapprocher un peu plus Castle et Kate. Mine de rien, cette résolution permet de souder les deux plus que jamais. Castle est le premier a avoir relancé Kate sur le meurtre de sa mère et a avoir enquêté dans son dos. On se souvient tous des deux premières saisons de la série. Finalement, ce nouvel épisode de Castle était assez jouissif et ce malgré toutes les petites facilités qu’il exploite bien malgré lui. Le potentiel de Castle est de toute façon intact d’autant plus que la série a maintenant un mariage à célébré et que celui-ci risque très certainement de ne pas se terminer comme tout le monde pouvait l’espérer. Après tout s’ils voulaient faire un mariage normal, il aurait été fait au milieu de la saison non ?

Note : 9/10. En bref, conclusion réussie pour l’affaire Johanna Beckett.

Commenter cet article