Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 6. Episode 4. Number One Fan.

16 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2013-10-15-17h32m42s11.png

 

Castle // Saison 6. Episode 4. Number One Fan.


Et voilà, tout est de retour à la normal. C'est presque dommage dans le sens où la série avait tenté des choses durant ses trois premiers épisodes. Celui-ci servait avant tout à réinstaller la dynamique au 12th Precinct et je dois avouer qu'au fond c'était plutôt plaisant. En effet, cet épisode était comme le Castle du bon vieux temps. Nous avons une femme qui ne veut parler qu'à Castle, c'est sa fan numéro un. Elle est accusée d'un meurtre qu'elle n'a pas commis (et malgré toutes les apparences elle ne l'a vraiment pas commis) et décide donc de demander à Castle de l'aider dans sa quête de réponses. Mettre Castle sur le devant de la scène lors de cette prise d'otages était une excellente idée. Le personnage est exploité à merveille entre belles répliques et situations amusantes. La série ne tente rien de nouveau dans cet épisode mais parvient à renouer avec ce que j'aime le plus. On retrouve donc l'humour, des personnages bien utilisés, des intrigues intéressantes, etc. Car mine de rien, le meurtre du jour, derrière ses côtés particulièrement basiques était plutôt bien ficelé. On arrive à nous faire douter de l'innocence de cette femme alors que dès que débute l'épisode, on sait pertinemment qu'elle est innocente.

"Number One Fan" n'est pas le genre d'épisodes qui chercher à aller non plus au-delà de ce que la série peut faire. Il n'y a donc pas de surprises en tant que tel mais globalement le rythme est suffisant bien géré pour que l'on n'ait pas envie de décrocher une seule seconde. Et puis Castle face à cette supposée meurtrière qui en plus de ça connaît les livres de Castle par coeur c'était assez amusant vous ne trouvez pas ? Alicia Lagana incarne Emma Riggs avec suffisamment de folie pour que son personnage gagne alors en profondeur. Mais l'épisode cherche aussi à mettre en avant la relation entre Castle et Beckett, au travers du boulot qu'elle a perdu au FBI (et tout cela elle ne le vit pas très bien) et du boulot qu'elle n'a pas encore regagné à la NYPD (même si je trouve qu'il est bien trop facile de la réengager). Kate était pile poil ce que j'attendais de sa part elle aussi. Elle est devenue de plus en plus amusante au fil des années et cela se ressent dans cet épisode malgré le fait qu'elle n'ait plus de boulot (pour le moment). L'humour de Castle passe également par Pi, le petit ami d'Alexis, qui entre sans s'annoncer dans la chambre de Castle. Un grand moment.
vlcsnap-2013-10-15-17h28m42s164.pngLa série n'a donc rien perdu en route mais justement, je trouve dommage qu'ils ne soient pas allé plus loin dans le registre personnage. On aurait pu voir Beckett réellement être affectée par le fait qu'elle ait été virée du FBI. Surtout que cela me rappelle énormément ce que White Collar avait pu faire au début de la saison 4. On envoie le personnage dans une destination paradisiaque et l'on exploite le filon que deux épisodes sans que cela créé réellement des conséquences. C'est dommage. Mais bon, ce qu'il y a de bien c'est que cela a semble t-il resserrer un peu plus les liens avec Castle ce qui n'est pas plus mal. Le téléspectateur n'attend donc maintenant qu'une chose : un mariage. Enfin, c'est ce que j'ai envie de voir. Cette demande en mariage qui traine depuis le final de la saison précédente. La série a su faire les choses bien mais il faut aussi aller de l'avant au risque d'ennuyer rapidement le téléspectateurs. Celui-ci a envie de voir de la nouveauté.
"Dude, they're donuts. Either you're in or you're out."

Note : 7/10. En bref, la dynamique retrouvée, Castle est bien plus intéressante.

Commenter cet article