Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 6. Episode 5. Time Will Tell.

22 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

vlcsnap-2013-10-22-00h49m11s48.png

 

Castle // Saison 6. Episode 5. Time Will Tell.


Les voyages dans le temps c'est une vraie pente glissante et je dois avouer que j'ai eu un peu peur. Mais la série parvient à tenir son sujet de façon intelligente. Cet épisode était très proche de ce qu'a déjà pu faire X-Files et je trouve ça particulièrement jouissif. Notamment car Castle parvient à jouer son rôle de Mulder à merveille, croyant réellement à cette histoire de voyages dans le temps pendant que Beckett joue à la perfection son rôle de Scully qui cherche à trouver un moyen de prouver que les voyages dans le temps n'existent pas du tout. Le pire c'est qu'au final la série nous prouve que les voyages dans le temps existe (en tout cas pour les scénaristes de Castle). C'est une pente encore plus savonneuse et pourtant j'aime beaucoup l'idée. Maintenant, on verra bien quand la série s'achèvera si les scénaristes nous ont dévoilé ici la fin de la série ou non. Car je suppose que le futur que l'on nous a raconté dans cet épisode est aussi celui qui est destiné aux personnages de la série. Beckett est destinée à de très grandes choses et va changer la face du monde pendant qu'elle aura également mis au monde trois enfants avec Castle. C'est mignon. Un happy end en tout cas.

- "What was you expecting Castle? Time travel device? Doctor who's sonic screwdriver?"
- "You watch Doctor Who ?"
Nous allons donc retrouver Joshua Gomez (Chuck) dans le rôle de Simon Doyle, un voyageur dans le temps qui va tenter de faire croire à Castle et cie que ce qu'il dit est la vérité mais surtout qu'il n'est pas là pour faire de mal à qui que ce soit mais bien au contraire, sauver le monde. J'ai bien aimé le côté grosse référence à la pop culture américaine qui se cache derrière cet épisode. Notamment pour la référence à Doctor Who mais aussi à Retour vers le Futur. On retrouve également dans cet épisode Tim Russ, le lieutenant Commander Tuvok de Star Trek : Voyager. L'épisode va tenter de nous faire douter du début jusqu'à la fin. Avec notre esprit de téléspectateur, on sait que Castle n'est pas une série de science fiction et que les voyages dans le temps ne sont pas réalistes. Et ce on le pense jusqu'à la fin de l'épisode mais par ailleurs j'ai aussi envie de croire que Castle est une série qui est capable de beaucoup de choses, notamment de surprendre les téléspectateurs.
vlcsnap-2013-10-22-00h59m36s148.pngLa série n'oublie pas non plus sa bonne dose de comique (comme le coup du pied de Castle dans l'introduction de l'épisode) et puis de remettre sur le tapis la relation entre Alexis et son petit ami. Alexis aimerait bien emménager avec lui car elle a 19 ans et elle a envie de le faire. Sauf que Castle pense qu'elle est trop jeune pour penser à ce genre de choses. J'ai trouvé ça plutôt bien de ne pas oublier ce personnage dans le sens où elle fait partie de l'aventure depuis le début. Et cette histoire prouve qu'elle a grandi contrairement à son père qui ne voit pas l'Alexis de maintenant mais toujours la petite adolescente qu'il aime couvé. "Time Will Tell" était donc l'un des meilleurs épisodes de Castle. Il arrive à nous transformer tout un tas de très bonnes choses en quelque chose d'encore plus puissant. Cela me rassure aussi vis-à-vis de la saison 6 qui est pour le moment un peu décevante à mon goût. Fort heureusement que l'on a retrouvé le Castle des débuts car le Castle à Washington ne m'a pas autant plu que j'aurais voulu qu'il me plaise.

Note : 10/10. En bref, du grand Castle.

Commenter cet article