Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Charlie's Angels. Saison 1. Episode 3. Bon Voyage, Angels

7 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

CHARLIES-ANGELS-8-Bon-Voyage-Angels-Episode-3-550x366.jpg

 

Charlie's Angels // Saison 1. Episode 3. Bon Voyage, Angels.


Depuis que j'ai commencé Charlie's Angels, je vis dans la peur que ABC annule la série à mon grand damne. Oui, plus ça passe plus j'accroche et j'ai envie de voir la suite. Bien sûr, je sais qu'au fond c'est nul, que c'est cheap, que c'est cliché, que c'est… Mais je m'en fou, car le but d'une série c'est aussi de divertir non ? Vous ne trouvez pas ? C'est pourquoi Charlie's Angels est à mes yeux l'OTNI (objet télévisuel non identifié) de la rentrée. Et c'est au détour de pas mal de choses que l'on peut voir ça de cette série. La créativité des anciens de Smallville ne s'arrêtait finalement pas à Clark Kent puisqu'ils donnent à cette série toute leur expérience au service du bon (ou mauvais) goût. On aura donc droit à notre lot de scènes WTF / drôle. Je pense notamment à l'introduction où Kate se la joue James Bond avec sa ceinture, le face à face avec la journaliste aussi en introduction c'était bien fun, les discussions de Pina Colada et de robes pour l'infiltration sans compter Abby en I.T girl ou en masseuse professionnelle. Voilà qui est plus que réjouissant.

L'affaire de la semaine c'est celle de la fameuse journaliste d'investigation, qui a par la même occasion détruit l'ancienne carrière de Kate, et qui a disparue sur un bateau de croisière. Les Anges sont donc chargées de la retrouver et vont découvrir que ce voyage cache bien plus qu'un enlèvement, mais également une affaire de trafic de drogue. C'est sérieux, c'est classique, peut être un peu trop d'ailleurs. Car ce que les gens reprochent à Charlie's Angels au fond ce n'est pas d'être drôle, c'est plutôt se prendre trop au sérieux. Mais personnellement, je ne suis pas dérangé par ça. L'épisode était plaisant malgré tout. Surtout que voilà, on a eu notre dose (et quand je dis dose, ils ont pas lésiné) de Bosley dans cet épisode. Et de son sourire aussi. Notamment face à Martin Finch, ce grand dealeur de drogue, joué par D.B Woodside (Hellcats, Buffy, 24). Ce dernier aurait très bien pu rester faire des saltos à Memphis, car franchement, il était tout aussi mauvais que Carlos Bernard (un autre de 24 tient). Manque donc plus que Jack Bauer en caméo, ça serait fun n'empêche mais je rêve trop. Mais dans le prochain on aura James Morrison (alias Bill Buchanan dans 24). Comme quoi…
CHARLIES-ANGELS-2011-Bon-Voyage-Angels-Episode-3-550x366.jpgJames Marshall, ancien réalisateur de Smallville donne donc à cet épisode toutes les formes nécessaires pour en faire une boule d'énergie. On a donc quelques bonnes scènes d'action, notamment dans le dernier quart où l'efficacité est de mise. Et puis Minka Kelly (ou Eve pour les intimes) qui se bat sous la pluie (enfin, l'arrosage automatique mais c'est moins classe), c'est tout de même excellent. L'épisode aurait pu s'appeler "Au Secours, Bosley", puisque c'est à lui que l'on vient en aide dans la seconde partie de cet épisode. La mise en condition du personnage est plus que plaisante, cela permet d'éviter qu'il se tourne un peu trop les pouces. Le face à face avec Nicholas Gonzalez (déjà vu dans Off the Map) m'a bien fait rire. Notamment pour le coup du croupier pas crédible pour un sou. Mais c'est le but du jeu. Charlie's Angels tente de détendre l'atmosphère en assumant tout ce qui est kitsch chez elle. Et puis c'est donc encore une fois le moment d'utiliser un peu de split-screen (oui, je hais ça).

Au final, la scène de la fin était quand même surréaliste. La journaliste était droguée à fond 5 minutes avant, et là, c'est maquillage scintillant, belle peau, des yeux bien ouverts, tout va bien. Finalement, Charlie's Angels devrait peut être tenter de vendre cet idéal pour éviter que la drogue ne ruine la vie de quelqu'un. Bref, cet épisode était dans la continuité des précédents. Je dirais même que je l'ai préféré au précédent, car le lieu / les lieux, étaient plus intéressants et notamment toute la partie sur ce bateau de croisière, bien qu'on aurait vraiment pu tout faire sur ce bateau. Hâte de voir la suite de la saison avant que ABC ne nous coupe les vivres, ce que je sens bien malheureusement arriver prochainement...

Note : -/10. En bref, le trip est toujours là. Un épisode plaisant, amusant, de l'action et bien sûr Bosley.

Commenter cet article