Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chase. Saison 1. Episodes 2 à 11. BILAN.

2 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Kelli-Giddish-Chase-NBC-2010.JPG

 

Chase // Saison 1. 11 épisodes (Partie 1)

BILAN


Je crois que l'on va pouvoir me détester non ? J'apprécie vraiment regarder un épisode de Chase. C'est divertissant et même si c'est loin d'être soigné aussi bien niveau casting, qu'écriture ou réalisation, c'est terriblement efficace. Oui, efficace. L'accent est mis sur l'accent et la vidange de votre cerveau et je me laisse donc avoir avec cette série à (presque) chaque épisode. Dommage non ? Et bien, je préfère largement Chase à tous les nouveaux cop show du genre bas gamme apparus cette année (sauf peut être Hawaii Five O qui reste quand même d'un autre niveau car rien que les décors et l'humour font leur travail).
Bref, au début j'avais trouvé le pilot divertissant, souvenez vous (ici). Puis j'ai regarder les deux épisode suivants en les trouvant mauvais. Je m'étais même fais un post-it "Je touche plus à la série maintenant avant un bon bout de temps". Un gribouillis dans un coin que je n'ai bien sur pas respecter car je voulais voir ce que cela pouvais donner par la suite et puis finalement petit à petit je m'y suis fait. J'ai de plus en plus apprécié le divertissement. C'est sûrement l'épisode 3 avec la présence de l'excellent Robert Knepper qui a amorcé le virage.
La suite présage du mieux avec une apparition plus que réussie de Jennifer Morrison en mère qui a perdue sa fille et perd la tête. On se prend donc au jeu de la "chase" en plein soleil, au milieu des déserts de l'Arizona ou encore du Texas et du Nouveau Mexique. J'avoue que je m'attendais à bien pire et puis voilà, la persévérance paye je crois.
Alors oui certes, c'est du gunfight, des scènes d'action en voiture, de l'adrénaline sur un pont, un accident, un meurtre, etc… et puis quoi ? Les productions de Brukheimer sont donc toujours aussi ronflante sur l'intrigue et donc on doit se contenter de ce qu'il y a derrière. Et ce n'est pas l'arrivée de Eddie Cibrian qui arrange les choses. Je déteste cet acteur (il m'a gâché Invasion et la saison 8 des Experts Miami). Je le trouve mauvais. Il n'est là que pour sa plastique (et encore). Les épisodes avec lui s'enchaîne, on est donc à la limite du potable. Même avec une guest connue par épisode, Chase prend le large.
Mais l'épisode 7 est là pour tout changé. L'idée de faire jouer une sorte d'intrigue inversée avec un faux US Marshalls qui fait sa propre loi c'était sympa. Je me suis bien amusé avec cet épisode, pur guilty pleasure (sans fin). Dean Norris était là aussi pour combler les trous scénaristes (comme d'habitude) mais ça se laisse dévorer non ? C'est à l'instar de l'épisode 9, bien sympa lui aussi avec une sorte d'idée à la Bonnie & Clyde sauf que seul Clyde sait qu'il est criminel.
S'en suit alors deux épisodes assez corrects mais pas terrible non plus. Entre le duo de fille fugitive cadré pour les ménagères d'NBC et la mise en avant de l'intrigue de Jesse Metcalfe, j'ai trouvé ça dispensable. Au final, Chase ne réinvente pas le cop show, loin de là, il prend ce que le genre sait déjà faire de plutôt divertissant avec un casting qui ronfle souvent sur son talent très limite. Je la conseille aux fans des productions de Brukheimer et à ceux qui aiment l'action sans se poser de questions.

Note : 4/10. En bref, loin d'être un chef d'oeuvre elle ravira les fans de Brukheimer et de l'action facile.

Commenter cet article

delromainzika 02/01/2011 22:47



Salut,


Merci, bonne année à toi aussi.



tiot 02/01/2011 22:45



salut


je te souhaite une bonne et heureuse année