Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 1. Episode 11.

3 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2013-01-03-15h00m50s150.png

 

Chicago Fire // Saison 1. Episode 11. God Has Spoken.


L'épisode précédent nous laissait dans le doute : Shay et Dawson allait-elle survivre ? Alors que depuis le début Chicago Fire nous a prouvé qu'elle ne rigolait pas et qu'elle était capable de tout, j'avais vraiment peur que cela puisse réellement arriver. Du coup, Shay se retrouve bien évidemment à l'hopital et Dawson ne s'en sort pas trop mal (même si j'aurais bien aimé que le choc se fasse réellement ressentir à la fin de l'épisode histoire de jouer encore une fois un cliffangher sur ce sujet là). Mais ce n'est pas pour autant que ce n'est pas réussi. J'ai trouvé très touchante l'ouverture de l'épisode. On ne sait pas réellement ce qu'il se passe, et le côté très flou et confus est assez bien géré. Aussi bien par les scénaristes de Chicago Fire que par les acteurs qui jouent assez bien la nuance finalement. Je pense bien évidemment à Dawson en premier, car Severide n'est pas ce qu'il y a de plus nuancé malheureusement. "God Has Spoken" était donc un épisode en grande partie teinté d'émotions mais pas uniquement.

Il fallait bien pendant ce temps meubler ailleurs. Sauf que meubler dans Chicago Fire ce n'est pas péjoratif. Les interventions sont globalement correctes, sans pour autre être exceptionnelles. La série préfère alors mettre en duo Dawson et Mills. Un choix intéressant qui pourrait s'avérer payant si la suite est de bonne augure. Maintenant qu'ils ont tous les deux engagés un début de relation, je suppose que la suite pourrait bien être passionnante. Peter Mills est pour moi le meilleur personnage de Chicago Fire pour le moment, je ne suis donc pas contre le fait qu'il aille voir Dawson pour former un petit couple avec elle. De son côté, Severide reste un personnage égal à lui même, et surtout touché par ce qui est arrivé à Shay. Je suppose que cela va beaucoup changer la nature de leurs relations futures pendant que lui tente de continuer sa relation avec Sarah Shahi (il ne s'embête pas le petit quand même). Pendant ce temps, Casey continue de nous offrir l'intrigue de sa mère. Pas que ce soit ennuyeux mais ce n'est bien évidemment pas ce qu'il y a de plus passionnant.
vlcsnap-2013-01-03-15h27m04s21.pngDisons que je trouve assez dommage le fait que Chicago Fire ne met pas Casey dans une position différente. Maintenant reste à voir où veut aller la série avec lui et l'intrigue de sa mère bien évidemment. Surtout avec la soeur de Casey, n'étant pas sur la même longueur d'ondes. Mais l'autre joli moment de l'épisode c'est Cruz qui va se confesser à Casey et lui avouer qu'il a laissé Flacko mourir dans le bâtiment dans l'épisode précédent. C'était un moment touchant de l'épisode qui allait de paire avec le reste. Finalement, Chicago Fire nous prouve encore une fois qu'elle a une tendance toute particulièrement faire des choses réalistes et à intégrer des personnages toujours très proche des téléspectateurs. C'est pour cela aussi que plus la saison avance plus le téléspectateur se sent impliqué dans cette série télé. Je ne sais pas ce qu'il faut attendre de la suite de la saison pour le moment mais j'ai hâte d'en voir un peu plus .

Note : 6.5/10. En bref, du bon drama et j'en redemande. 

Commenter cet article

Littner 03/01/2013 16:40


Autant la storyline de Casey avec le flic était vraiment sympa, autant les autres sont soporifiques (celle avec son ex-fiancée était barbante, celle avec sa mère est pour l'instant anecdotique).


La série est globalement sympathique pour l'instant, mais depuis la fin de l'intrigue du flic véreux il manque un vrai fil rouge pour que ça décolle vraiment.