Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 1. Episode 19. A Coffin That Small.

29 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2013-03-29-22h41m52s202.png

 

Chicago Fire // Saison 1. Episode 19. A Coffin That Small.


Cette semaine, NBC a annoncé qu'elle développait un spin off de Chicago Fire. Rien ne dit qu'il verra réellement le jour mais étant donné que Chicago Fire est la seule nouveauté de NBC qui fonctionne proprement sans un lead-in mirobolant, étant dire tout de suite qu'elle est assurée de durer un bon bout de temps. Mis à part ça, il sera centrer sur la police de Chicago. Je ne suis pas contre l'idée dans le sens où généralement les productions de Dick Wolf sont léchées. En plus de ça, nous suivrions la vie des policiers au delà des diverses interventions qu'ils pourraient faire. Je serais donc d'autant plus ravi. Mais cette semaine les choses étaient tout autre dans Chicago Fire. Il y a une scène qui m'a particulièrement touché dans cet épisode c'est la scène finale. Tant de patriotisme a pu déplaire à beaucoup de monde mais j'ai adoré. J'aime beaucoup ce genre de scènes, je ne sais pas vraiment pourquoi, car je ne suis pas chauvin des Etats-Unis et je ne viens pas de là bas non plus.

Mais je trouve ce genre de scènes très belles car pleines de bons sentiments. Au fond c'est un hommage rendu d'une façon élégante. Sans compter que sous la neige la scène était magnifique. Je n'ai pu retenir une petite larme pour tout vous dire. Je sais, vous allez me prendre pour un fou car il m'en faut vraiment peu comme vous pouvez le constater. Mais j'espère un jour découvrir que je ne suis pas le seul à aimer ce genre de scènes. Maintenant que les choses sont finies avec le père Severide, il était temps que l'on revienne sur Peter Mills. Le personnage va donc tenter d'évoluer dans ce nouvel épisode alors que Severide l'aide à passer de Truck à Squad. Il mérite amplement sa montée en grade au sein de la brigade dans le sens où c'est un bon élève et qu'il est tout ce qu'il y a de plus gentil sur terre. Il est vrai que Peter Mills n'est pas le genre de personne qui cherche les ennuis (bien que dans l'épisode précédent il a failli s'entretuer avec le père Severide).
vlcsnap-2013-03-29-22h26m38s17.pngPendant ce temps, les interventions fusent. Ma préférée reste le vol de l'ambulance. Un grand moment d'action qui était très bien mis en scène. Rien à redire, Chicago Fire prouve encore une fois qu'elle sait ce qu'il faut mettre où il faut. L'association entre Mills et Dawson était également une bonne chose. Dans cet épisode on redécouvre notre petit couple sous un nouveau jour. Bien que la suite de la saison nous en dira un peu plus sur ce qui est réellement prévu pour eux deux, j'ai hâte. Je face à face entre Severide et Casey était assez médiocre car il n'appelle pas à grand chose dans cet épisode. C'est dommage car Chicago Fire pourrait un peu mieux exploiter ces deux personnages quand ils sont face à face. Un peu comme Mouch par exemple qui emmène Hermann visiter son frère. Reste alors les quelques histoires de deals dans le quartier que Casey tente de régler en deux coups de cuillère à pot. Il est quand même fort vous ne trouvez pas ? Je n'aurais certainement jamais eu les couilles qu'a le personnage d'aller voir le dealer, ni même d'oser lui imposer quoi que ce soit.

Note : 7/10. En bref, un retour en force pour Chicago Fire après quelques déceptions. Emouvant et stressant à la fois. J'aime quand Chicago Fire est comme ça.

Commenter cet article