Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 1. Episode 6. Rear View Mirror.

17 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2012-11-17-20h40m32s61.png

 

Chicago Fire // Saison 1. Episode 6. Rear View Mirror.


Mine de rien, Chicago Fire s'améliore de semaines en semaines. Je n'aurais jamais cru trouver autant d'intérêt à cette série en si peu de temps. Comme quoi, la formule Dick Wolf fonctionne toujours avec moi. Déjà par le passé, il m'a séduit avec (presque) toutes ses productions. "Rear View Mirror" joint plusieurs intrigues et une intervention particulièrement captivante. Je parle bien évidemment cette intervention sur les lieux d'un incendie. Un grand moment de série d'action. Je pense que Chicago Fire mériterait d'être un joli petit succès outre Atlantique. Récemment confirmée pour une saison complète de 22 épisodes par NBC, on sera donc déjà dans les parages pendant un petit bout de temps encore. Car au delà de cette scène d'action particulièrement tendue et réussie, il y avait des personnages aux aguets afin de développer leurs histoires respectives. Notamment Casey et son petit problème de harcèlement avec le détective Voight. Cette histoire va prendre fin (on suppose) à la fin de l'épisode mais je ne peux m'empêcher d'avoir apprécier les multiples rebondissements.

Alors certes, Chicago Fire choisie la voie de la facilité en trouvant un personnage pouvant incriminer Voight dans des activités illégales (il n'est même pas sûr que cela fonctionne étant donné qu'il a tellement de connexions), mais voilà c'était suffisamment divertissant tout au long de l'épisode. On peut donc faire l'impasse sur la fin bâclée. L'épisode permet donc d'exploiter Casey à sa juste valeur. J'avais peur que Jesse Spencer ne soit pas à la hauteur du rôle qui lui incombait dans Chicago Fire, mais il est parvenu malgré tout à se faire une place grâce à cette intrigue. Dans le reste de l'épisode, Dawson va donc passer son audition afin de savoir si elle peut rester une paramedic ou non. Pour le bien de la série elle va évidemment rester, grâce à l'aide de Mouch. Mais tout au long nous allons pouvoir avoir peur pour elle. Peut-elle réellement conserver sa place ? Jusqu'à ce que l'épisode amène du renfort, elle était bien seule contre tous. J'aurais peut être apprécié que l'épisode aille un peu plus loin et que la série prenne quelques risques avec ce personnages mais ce sera pour une prochaine fois.
vlcsnap-2012-11-17-20h56m52s133.pngKelly était assez en retrait cette semaine, tout comme le très bon Peter Mills. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils font de la figuration. Chacun participe à l'épisode du mieux qu'il peut afin de délivrer de l'énergie supplémentaire, et ce, notamment lors des scènes d'intervention. Cette semaine c'était une semaine trachéotomie d'ailleurs. Du côté de Leslie, elle est sous le charme de la soeur de Peter et aimerait bien sortir avec elle. Je ne sais pas si elle partage ses goûts mais pour le moment cela pourrait être une très bonne chose de caser ce personnage. Au final, Chicago Fire prouve encore une fois qu'elle est bien plus qu'une série sur des pompiers avec des interventions. Elle nous plonge dans leur vie quotidienne qui ressemble presque à un calvaire pour la plupart à différent niveaux bien évidemment. Reste à savoir maintenant ce que veut faire la série, notamment autour de Kelly ou encore de Mills. Il y a tellement de terrains à explorer. Mais je suis ravi du fait que Casey n'ait pas été mis sur le tapis.

Note : 7/10. En bref, un épisode rythmé, joli et très soigné.

Commenter cet article