Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 2. Episode 2. Prove It.

6 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-03-02h18m01s3.png

 

Chicago Fire // Saison 2. Episode 2. Prove It.


Je dois avouer que je ne m'attendais pas du tout à ce que Sarah Shahi revienne dans Chicago Fire. Elle est donc revenue cette semaine afin de conclure son intrigue avec Severide. Mieux vaut tard que jamais. Une bonne idée mais encore plus perturbant pour les américains qui ont pu voir l'actrice dans deux rôles diamétralement opposés durant la même soirée, au même moment (elle est aussi dans Person of Interest). "Prove It" tente de nous raconter tout un tas de choses et a première vue, l'intrigue de la saison autour de l'incendiaire me plait tout particulièrement. En effet, un incendiaire continue de mettre le feu à des endroits que Severide semble avoir cerner. Il s'agit de lieu qui lui rappellent un ancien pompier viré de la Section 51. Je suppose qu'il faudra attendre le prochain épisode pour que cela prenne réellement forme mais j'ai bien aimé que Chicago Fire utilise Severide dans cette intrigue. C'était le personnage à utiliser. Enfin, je le ressens de cette façon. Par ailleurs, l'incendiaire va mettre le feu au restaurant familial de la famille Mills. Tout cela permet de se rendre compte qu'un pompier commet ces feux mais qui ? Telle est la question que l'on est en droit de se poser.

On avait eu la voiture de Severide la semaine dernière et maintenant le restaurant familial des Mills. Je me demande qui sera touché dans le prochain épisode mais j'ai déjà hâte de le savoir. Chicago Fire parvient donc à créer une intrigue autour de cette incendiaire. Je dois avouer que ce n'est pas du tout une intrigue à laquelle je m'attendais mais cela prouve aussi que Dick Wolf et son équipe ont réussi à trouver le moyen de rendre la série encore plus intéressante en mettant au centre de l'histoire le boulot qu'ils font. C'est vrai, ce sont des pompiers. Ils font des interventions mais à quoi bon s'il n'y a pas vraiment de lien entre les scènes. Pour en revenir à Renee (le personnage de Sarah Shahi), je me demande si cette histoire n'aurait pas eu une autre tournure si seulement l'actrice n'avait pas été engagée dans Person of Interest dans un rôle régulier. Cela ne veut pas pour autant dire qu'elle va me manquer dans Chicago Fire mais j'aimais bien Renee et elle complétait bien Severide. En tout cas, j'aime le voir de cette façon là.
vlcsnap-2013-10-03-01h53m33s174.pngPar ailleurs, j'aime bien Michelle Forbes. Elle a su devenir un personnage important dans Chicago Fire et l'actrice est réellement bonne dans ce rôle là. Surtout que le personnage devient de plus en plus vicieux, prêt à tout pour faire tomber une caserne et plus particulièrement la Section 51. Elle disait avoir une liste mais finalement on se rend compte qu'elle a quelque chose de personnel à régler avec quelqu'un et c'est cette Section 51. De plus, elle ne prend pas vraiment de temps afin de voir ce que les hommes et les femmes de la Section 51 font réellement au quotidien. Je me demande donc ce que tout cela va apporter par la suite car je ne suis pas certain que notre personnage infiltré reste très longtemps du côté des méchants. J'ai envie de le voir tout avouer et permettre à la caserne d'avoir une longueur d'avance sur elle. Je suis cependant bien plus intéressé par l'intrigue de Casey et du fils d'Heather. Disons que cette intrigue, bien qu'un tantinet touchante, manque de fond.

Je n'ai pas réussi à trouver l'intérêt de remettre tout ça sur le tapis. Après tout, on peut aussi croire que Casey pourrait grandir de cette histoire. J'aimerais bien que cela soit le cas mais je ne suis pas sûr que cela soit ce que les scénaristes de Chicago Fire avaient en tête. Dans le reste des intrigues, je me demande ce qu'il se passe avec Dawson. Ce personnage qui lui tourne autour et autour du bar pourrait apporter de nouveaux ennuis pour tout le monde dans la série et moi c'est tout ce que j'aime dans cette série. Le pire est tout de même que Dawson laisse les clés de la caisse seules avec un homme qu'elle connaît à peine depuis presque une heure. La confiance règne bien facilement je trouve. Finalement, Chicago Fire trouve le moyen de nous offrir de très bons moments et aussi une très bonne intervention. On sent que cette intervention sur l'autoroute respirait les billets verts de NBC.

Note : 7/10. En bref, un solide épisode de Chicago Fire.

Commenter cet article