Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chickens. Saison 1. Pilot (UK).

23 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-08-23-10h32m30s48.png

 

Chickens // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Les anglais et leur lubie des séries en costumes est généralement une très bonne chose. Mais disons qu'en comédie, je n'ai pas le souvenir d'avoir été réellement intéressé par aucune d'entre elles. Je m'étais donc dit que Chickens pouvait être cette petite comédie potache et amusante que je pouvais attendre. Surtout quand l'on voit qu'elle nous a été créée par Simon Bird (The Inbetweeners). Il était donc en droit d'attendre quelque chose d'assez cocasse. Mais il n'en est rien. La série n'exploite pas vraiment son univers et laisse alors ses personnages s'interloquer cloîtrés dans une pièce assez sombre. L'idée de base de Chickens était assez curieuse mais l'exécution est foireuse. Après quelques petites recherches sur internet, j'ai découvert que le pilote de Chickens avait été dans un premier temps proposé à Channel 4 sauf que cette dernière avait alors refusé de commander la série, certainement car ils n'ont pas été convaincu. Tout cela s'est déroulé il y a deux ans. Puis Sky1 est entrée dans la danse...

Lors de la première Guerre Mondiale, trois hommes qui ne sont pas partis au front doivent apprendre à vivre dans un monde dirigé par les femmes...
vlcsnap-2013-08-23-10h38m20s220.pngSky1 a un passif de comédies assez étranges mais toujours plus ou moins intéressantes de par certains aspects (Trollied, The Café…). Je ne dis pas que j'aime tout ce qu'ils font mais disons qu'ils tentent et c'est indéniablement une bonne chose. Après, pour ce qui est du résultat, Chickens a manqué un train. On retrouve donc Simon Bird et Joe Thomas, que l'on avait déjà pu voir dans la série The Inbetweeners il y a quelques années de ça. Le truc c'est que Chickens donne parfois l'impression d'être dans la même série mais en 1914. Donc avec un univers radicalement différent. L'exploitation de cet univers est minimaliste alors que cela aurait très bien pu être une excellente idée. Au bout de quelques minutes, on se rend compte que ce premier épisode est tout sauf drôle. Le truc c'est que malgré un pitch accrocheur, ils n'ont pas su transformer l'essai. Le premier épisode passe plus de temps à tailler la bavette qu'à réellement l'entamer et la déguster.

Les ressorts comiques de ce premier épisode viennent bien évidemment des personnages féminins qu'ils vont tous rencontrés. Le truc c'est qu'au-delà de ça, la série ne cherche pas à aller plus loin. On est donc encore face à une erreur de la part des scénaristes de la série. Le tout est en plus de ça ruiné par des performances particulièrement douteuses et parodiques. Il n'était pas nécessaire d'en faire des tonnes, une plume à la main, ou dans des costumes où l'on sent les acteurs pas très à l'aise. Le trio n'était pas une mauvaise idée sur le papier mais globalement, on a l'impression de se retrouver face à l'un des plus grands moments de solitude de l'année en termes de comédies anglaises. Ce n'est pas totalement raté mais voilà, c'est aberrant de voir à quel point cette comédie est usée, n'exploite pas son potentiel et joue plutôt sur le côté postiche que sur le côté comique de situation.

Note : 3/10. En bref, si Chickens a le potentiel de devenir une bonne comédie, ce premier épisode est bien loin de tenir ses promesses. Entre le sur-jeu de tout le casting, le côté ronflant des situations, le manque d'humour, etc. tout est à revoir.

Commenter cet article