Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chuck. Saison 5. Episode 2.

5 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-05-12h26m45s49.png

 

Chuck // Saison 5. Episode 2. Chuck vs. the Bearded Bandit.


Après un season première décevant, Chuck livrait donc la suite de son histoire. Le problème que j'ai eu d'emblée avec l'épisode c'est que tout parait téléphoné. L'intégration de l'histoire de Carrie-Anne Moss était drôle et fun dans un premier temps puis ça devient rapidement très cul-cul con-con. En effet, cette dernière est à la tête de Verbanski Corp, une société concurrente de Carmichael Industries et qui est également spécialisée dans les contrats privés. J'ai ri quand j'ai entendu qu'elle s'appelait Gertrude dans l'épisode. Bref, trêve de plaisanterie l'épisode débute de façon très sympathique, avec Sarah, Chuck et Casey qui s'adressent à la caméra. C'était du bon Chuck pour revenir mais malheureusement, comme je le disais on a pas l'impression que c'est fait naturellement. On laissait le précédent épisode avec les manigances de la CIA pour contrer les plans de Chuck de réussir dans le domaine du contrat privé et on revient avec Verbanski Corp sans même mentionner les plans de la CIA ?

Dommage. L'épisode raconte une histoire classique, là pour mettre en scène Justin Hartley fils de Jeff Fahey. Ce dernier veut son fils mort car il doit témoigner contre lui. Ah oui, c'est de l'intrigue classique d'espionnage. Ca fonctionne plutôt bien sauf que Chuck se laisse forcément avoir par son scénario. Au lieu de livrer un épisode purement d'action, avec des scènes qui ne font pas pitié - comme celle d'escalade où les fonds verts i tant est qu'il y en a ne sont pas ridicules -, on nous livre un épisode assez peu doux dans sa manière de jongler entre les intrigues. Chuck qui se pose des questions sur sa capacité à être le "handler" de Morgan afin qu'il ne fasse pas de bêtise était vraiment pompeux. Chuck est pas une série qui devrait se concentrer sur Morgan et Chuck de cette façon, surtout dans sa dernière ligne droite. On part droit dans le mur. Mais… car il y a un mais, le fait que Morgan se sépare de Chuck dans le cliffangher de l'épisode laisse espérer que l'on puisse enfin respirer, et que Gertrude ne soit pas qu'accessoire à la série.
vlcsnap-2011-11-05-12h23m20s47.pngPendant ce temps on tente de nous faire rire au Buy More. Ce dernier accuse de grosses pertes et il n'y a plus de clients, il faut faire en sorte de redorer le blason du magasin. Big Mike est de retour de vacances - et les détails de sa folle aventure avec la mère de Morgan, on s'en serait bien passé - et va apporter son expertise du sujet. J'ai trouvé ça vraiment ennuyeux. Bien que Awesome retrouve enfin une place dans la série - et d'ailleurs il faut attendre son arrivée dans l'épisode pour que le truc du Buy More décolle -, Elie quant à elle n'est déjà plus là. A vouloir faire des économies, on laisse passer des choses intéressantes à mon avis. Mais bon, le Buy More est sauvé, Awesome a fait une pub, simple bien que pas déjantée comme Chuck nous y habitue. Au final, ce nouvel épisode était sympathique sans être non plus transcendant. Chuck a perdue l'étincelle qui la rendait scintillante et originale. Sans parler de Casey et de sa romance avec Gertrude que j'aurais aimé voir ou les grognements de Morgan.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode meilleur que le season première mais qui jongle entre les intrigues de façon peu subtile tout en lançant de nouvelles de façon anarchique.

Commenter cet article