Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chuck. Saison 5. Episode 4.

19 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-19-13h53m47s212.png

 

Chuck // Saison 5. Episode 4. Chuck Versus the Business Trip.


Fût un temps j'étais fan de Chuck, puis le début de la saison 5 m'avait refroidi. Aussi bien depuis l'annonce de la nouvelle saison - tout en sachant que la saison 4 aurait très bien pu être la dernière - que depuis que j'ai vu les trois premiers épisodes. Le dernier épisode diffusé était l'un des pires épisode de Chuck que j'ai vu. Il était mal écrit, tout n'avait pas vraiment de sens et ce n'était plus Chuck. J'attends donc le retour de la série, comme si elle était en hibernation pendant tout ce temps. Je découvre cet épisode, et je me dis : Voilà le Chuck que j'aime et celui dont j'attendais le retour. Il y a beaucoup d'éléments dans cet épisode mais ils sont bien placé, mais fait à la roulette russe genre "Vas y, je balance une info là pour garder les téléspectateurs éveillés, …". Non, cet épisode est tout le contraire, tout se fait naturellement dans une histoire qui n'avait au départ rien pour être réussie. Afin de mettre la main sur une personne qui veut tuer Morgan - maintenant que tout le monde sait qu'il a l'Intersect -, Chuck et Sarah se rendent au week-end de récompense des employés de l'année du Buy More.

L'idée est judicieuse puisque dès le début de ce week-end d'affaire à prendre à la rigolade, tout est fun. Certes on a des blagues assez mauvaises, dans le genre grasses du bide - notamment toute la partie avec les shots d'alcool et blagues potaches, sans parler du gars qui aime se déguiser en lapin pendant qu'il couche avec des femmes - . Chuck fait un peu dans la démesure et plus particulièrement dans les clichés faciles. Alors même si l'on sait pertinemment que c'est le barman qui est à l'origine de tout ça, et que Catherine Dent n'a pas été invité pour rien dans la série, on comprend tout à fait qu'ils sont les méchants de l'histoire. En fait, Chuck est devenue très prévisible depuis ses débuts je crois, et c'est sûrement un de ses points faibles. Mais avec le fun elle arrive toujours à masquer quelques lacunes sauf sur certains pan d'histoires. Cet épisode utilise toute l'énergie mise depuis le début de la saison dans les personnages, et le fait que l'Intersect ait disparu de la tête de Morgan, va sûrement aider la série à ressembler à une série d'espionnage avec moins de facilités.
vlcsnap-2011-11-19-13h49m43s79.pngRichard Burgi et son personnage de la CIA sont également de retour, pourquoi pas puisque cela permet quelques accrochages avec le général Beckman. Toute la partie avec l'histoire principale de l'épisode était bien gérée. Ensuite, pour que Morgan récupère sa culture cinématographique et notamment des Star Wars, il va se faire un marathon. Casey va être là pour lui pourrir les cliffangher des films de la saga, ou encore lui faire commencer le tout dans le mauvais ordre. L'ensemble a donc un sens intéressant, que j'aime beaucoup. Sans parler de la fin avec Indiana Jones, en parlant de trilogie sans inclure le dernier volet, tellement mauvais que la série s'en amuse pour le faire oublier. Le cliffangher autour de Casey, arrêté pour meurtre, va sûrement nous prendre tout le prochain épisode. J'ai hâte de voir ça. Casey est le seul personnage à ne pas avoir changer cette saison, et en tout cas à avoir pâti de tous les changements scénaristiques. Il reste ce bon accessoire que l'on peut ressortir de façon à surprendre le public.

Eli et Awesome ne brillent pas vraiment mais ils sont là, et c'est ça qui compte. Car même si Awesome n'est là pour que faire du "baby yoga" et que Eli en a marre de ne pas avoir de temps pour sa fille à travailler tout le monde, l'ensemble fait un bon drama familial au sein de la série. Au final, ce nouvel épisode était bien mené, et les dialogues sont funs. Sans compter la séparation de Jeff et Lester, ce dernier se faisant maintenant arrêté pour tentative de meurtre sur la personne de Big Mike. J'ai hâte de voir ce que la suite va pouvoir donner autour d'eux car Jeff est devenu intelligent ou presque et Lester n'a plus son ami. Cela casse forcément le trip de la série avec ces personnages qui commençaient sérieusement à devenir casse noisettes. Au final, voilà un bon épisode de Chuck, et c'est ce que je recherche depuis le début de la saison. Il était temps.

Note : 8/10. En bref, un épisode délirant, drôle, et fun comme le Chuck que j'aime regarder.

Commenter cet article