Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chuck. Saison 5. Episode 8.

31 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-12-31-12h07m09s165.png

 

Chuck // Saison 5. Episode 8. Chuck Versus The Baby.


On nous laissait dans le flou avec l'épisode précédent puisqu'en effet, on nous informait qu'un bébé était dans la nature et qu'il était lié à la belle Sarah Walker. Et afin de lancer la suite, quoi de mieux qu'un épisode qui met en avant les talents de mère de Sarah, mais également ses difficultés à l'être. Sans compter toute la réflexion larmoyante sur avoir une famille dans le cadre de mission de la CIA, reprendre leur boulot d'agent ou non (car oui, Beckman veut bien les reprendre et avec bonus donc toute la question est de savoir si ils vont ou non aller jusqu'au bout). Au fond, on se retrouve donc avec le typique épisode larmoyant qui veut nous faire compatir dans les chaumières, heureusement que le pauvre Tim DeKay, jouant l'ancien mentor de Sarah et devenu méchant par un concours de circonstance est là. Ce dernier arrive à vraiment donner une dose de sympathie en plus à l'épisode bien que ce ne soit pas non plus exceptionnel. En effet, je trouve que cet épisode manquait de saveur, même si le couple Sarah / Chuck est là pour tenter de nous divertir, il n'y avait pas la passion que j'aime dans la série. Je sais pas, petit à petit Chuck se perd cette année et ce malgré les deux très bons épisodes précédents.

On avait lancé un virus d'ordre informatique et mondial dans l'épisode précédent sauf que dans ce nouvel épisode plus rien, on est parti tout d'un coup sur une autre histoire qui avait moyennement de rapport avec Shaw. Car ce dernier est de retour au prison, ses plans sont enfin dans une cellule mais… voilà, Chuck est trop furtive et manque de nous intéresser réellement. Car cette série je l'aime mais voilà, quand elle me fait des épisodes pleins de choses qui me plaisent pas trop. Dans cet épisode ce sera notamment ces flashback d'une niaiserie pas possible. Il est vraiment difficile d'imaginer que l'on puisse vraiment aimer cette relation entre Sarah et son ancien mentor de la CIA. Car cela tombe comme ça, comme un cheveu sur la soupe alors forcément… Mais la série a l'habitude de nous surprendre de cette façon, ce n'est pas sans rappeler les deux premiers épisodes et surtout la première, où les stand-alone faisait fureur. Mais Chuck c'est aussi des moments bien sympathiques, car le couple Sarah / Chuck est là, et les quelques moments en amoureux ne m'ont pas déplu, bien au contraire. Je dirais même qu'ils sont suffisant.
vlcsnap-2011-12-31-12h18m57s74.pngAinsi, on se retrouve également avec Morgan et sa petite amie, une histoire que l'on suit sans suivre. Disons que cette année on a réussi a me faire détester Morgan, du coup… Je ne fait même plus gage de ses quelques pitreries et histoires. Mais d'un autre côté la présence de Ellie et Awesome était pour le coup excellente. Leur scène de jeu de rôle érotique ou plutôt suggératif était très cocasse et surtout, colle très bien avec l'histoire de la série. Au final, on se retrouve donc avec un épisode des plus décevants et surtout très ennuyeux par moment. Même si le temps passe vite (40 minutes oblige) il manque tout de même quelque chose. Une histoire un peu plus rythmée peut être. J'ai eu l'impression de voir avec les flashback les horribles images d'un mauvais épisode de Nikita, le même grain quoi. Quelle horreur. Chuck nous a déjà habituée a beaucoup mieux, je veux croire que cette saison peut nous apporter des trucs en plus. Je veux y croire. Mais j'ai de plus en plus de mal à le croire.

Note : 5/10. En bref, un épisode très moyen sauvé par quelques moments sympathiques et cocasses.

Commenter cet article