Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Common Law. Saison 1. Pilot.

12 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-12-15h17m22s189.png

 

Common Law // Saison 1. Episode 1. Pilot.


USA Network se lançait dans une toute nouvelle série policière. Avec l'arrêt d'In Plain Sight, il fallait trouver une toute nouvelle série de remplacement. Même si je n'ai jamais vu un seul épisode de la série que je viens de citer, Common Law me tentait bien pour ses deux lead et le cast plutôt intéressant. En effet, Michael Ealy (The Good Wife, FlashForward) et Warren Kole (The Chicago Code, 24) incarnent ici un duo frais et fun. C'est la recette USA Network, celle du recyclage du tempérament de ses personnages. Mais la sauce fonctionne assez bien. Car au fond, si Common Law n'est pas mauvaise c'est grâce à son duo. L'intrigue de ce premier épisode n'était pas spécialement bonne. Créée par Cormac et Marinanne Wibberly, à qui l'on doit Benjamin Gates ou encore Bad Boys 2 s'amusent avec deux coéquipiers qui ont une relation de vieux couple. J'ai souri, voire même ri devant quelques petites scènes de ce premier épisode qui a une durée assez confortable (1h08) pour installer son histoire et l'aventure qui devrait nous faire vibrer durant toute cette première saison.

Wes Mitchell et Travis Marks étaient deux flics de Los Angeles. Ensemble, ils étaient la Dream Team de leur commissariat. Seulement, aujourd'hui, leur partenariat est de l'histoire ancienne et leur amitié qu'un souvenir. Désormais, ils ne peuvent plus se supporter et vivent leur vie, chacun de leur côté. Jusqu'à ce que leur capitaine décide de les réunir et leur impose une thérapie de couple pour retravailler ensemble.
vlcsnap-2012-05-12-14h51m50s227.pngCe qui fonctionne également c'est le soleil. C'est un grand classique, surtout dans les séries USA Network mais c'est un truc qui fait mouche. Evidemment, Common Law est une bonne petite série qui ne se prend pas la tête et qui s'amuse plus qu'elle ne raconte quelque chose de pertinent. Ce n'est pas non plus une série exceptionnelle qui laissera une empreinte indélébile mais voilà, j'ai bien aimé ce petit duo de personnages aussi farfelus qu'intéressant pour la dose d'action qu'ils donnent à leur première enquête dans ce premier épisode. Le début s'ouvre à une séance de thérapie de couple. Le tout est mené par le Dr Ryan incarnée par Sonya Walger (qui retrouve Michael Ealy après avoir joués ensemble dans FlashForward). Common Law nous offre donc des tranches de bonne camaraderie, avec quelques chamailleries de gamin. D'un côté on a deux flics qui sont les meilleurs inspecteurs de la brigade, mais de l'autre ils sont aussi les plus détestables dans leur relation l'un avec l'autre.

L'intrigue en elle même de l'épisode n'est pas exceptionnelle. Cela permet simplement de justifier la mise en place de l'histoire de la série, des personnages et de toutes ces têtes que l'on connait d'ailleurs. On peut notamment voir dans ce pilote Andrea Parker (Le Caméléon), Jack McGee (Rescue Me), Alex McKenna (Preuve à l'Appui), Gary Grubbs (The OC), et ce n'est qu'un petit aperçu de ce qui nous attends dans la suite de la saison. J'ai notamment vu que l'on aurait droit à Alicia Coppola, entre autre. Au final, Common Law a un pilote fun, et frais pour l'été. Cette série est innocente et ne mange pas de pain. Il faut avoir envie de se laisser porter dans un cop-show, encore un, pour vraiment apprécier le tout. Les personnages sont là, fort heureusement pour décoincer le tout et surtout nous éviter de nous ennuyer. Le pilote a beau ne pas être parfait (j'attendais beaucoup de Common Law quand même, surtout avec ce cast), il n'est pas une entière déception.

Note : 5.5/10. En bref, du beau sous le soleil de Los Angeles. Une série policière des plus banales avec deux personnages originaux qui sortent du lot par leur fraîcheur et leur humour.

Commenter cet article