Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Community. Saison 2. Episode 16.

19 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Community

vlcsnap-2011-02-19-21h04m02s154.png

 

Community // Saison 2. Episode 16. Intermediate Documentaly Filmmaking.


Voilà un épisode qui aurait pu être sympa si Pierce n'en était pas le centre. Ce n'est pas que le personnage est horrible mais il n'a pas ce que les autres ont. Il est parfois méchant dans la série et je n'arrive pas trop à enregistrer son humour bancal. Alors il est vrai que la réalisation façon documentaire de l'épisode, que la petite référence de Troy sur Firefly, et tout plein de situations cocasses font que le tout est sauvé du désastre mais j'aurais préféré voir quelqu'un d'autre dans cette situation. Pierce fini donc à l'hôpital après avoir avalé des pilules bizarre, il pense qu'il va mourir.
J'aime pas trop Pierce dans cet épisode. Je sais pas, il avait un ton condescendant que j'aime pas du tout dans les dialogues du personnage durant tout l'épisode. On voit que ce n'est pas une bonne idée d'avoir tout voulu donner au personnage sans en laisser une vraie bonne miette pour les autres. Ils ne déméritent pas mais ils manquaient d'un truc qui fait que. Tout d'abord Britta. Son histoire de chèque en blanc c'était assez bâclé. J'ai rigolé un bon coup pendant quelques secondes mais cela fût bref.
Pour ce qui est de Jeff et son histoire de père, j'ai plutôt bien aimé. L'émotion et ce qui fait que cela fonctionne dans un documentaire de ce genre, c'est que c'était plutôt bien gérer. Jeff n'est pas mon personnage préféré et pourtant c'est le héros mais il hérite souvent des trucs guimauves et parfois même énervants. Troy qui rencontre son idole LeVar Burton, ça c'était le mielleux truc de l'épisode. En effet, j'ai trouvé notamment la scène finale de l'épisode qu'il y avait un truc bien marrant qui se dégageait de tout ça.
Au final, ce dernier épisode de Community n'enraye pas le côté glamourisé de la série. Elle a reçu trop d'éloges et donc maintenant, elle sert aux téléspectateurs le strict minimum. C'est dommage. Même si cela manquait de patate, cela reste quand même bon.

Note : 5/10. En bref, il serrait temps de remonter la pente. Il y avait de la matière mais sur le fond, c'est pas terrible.

Commenter cet article