Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Community. Saison 3. Episode 15.

13 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Community

vlcsnap-2012-04-13-18h25m06s17.png

 

Community // Saison 3. Episode 15. Origins of Vampire Mythology.


Cette semaine, Community tente de mettre Britta au centre de l'histoire. Ce fût un choix assez étrange et pas forcément des plus judicieux. Ou alors le choix de l'histoire n'était pas forcément le bon. Je n'ai pas trouvé l'épisode très drôle (sauf peut être la partie entre Annie et Britta avec la namophobie de cette dernière), et l'histoire n'était pas des meilleurs que j'ai pu voir dans Community. Ce que j'adore dans cette série c'est quand elle exagère au point de devenir tellement gloutonne en références à la pop culture qu'elle développe ses personnages dans un univers surréaliste. Il y a un peu de ça dans cet épisode, mais pas totalement. Après les deux excellents épisodes précédents, permettant de remettre en cause toute la relation entre Troy et Abed, maintenant les deux personnages retrouvent leur amitié d'antan. C'est avec grand soulagement que je peux donc soupirer tranquillement. J'aimais bien quand ils se sont fait la guerre, mais il ne fallait pas que cela dure trop d'épisodes. Bref, maintenant les deux personnages restent donc anecdotiques et là pour jouer les référents (notamment au sujet de Blade en nous racontant un peu tout l'histoire ciné, comics, … du héros).

Blade c'est justement le prénom de l'ex petit ami de Britta qui est en ville avec le cirque. Quel nom, cela va même devenir un running gag tout au long de l'épisode. J'ai bien aimé, c'était assez cocasse en soit, même si cela aurait pu être largement mieux. Le truc c'est que Britta est complètement accro et elle n'arrive pas à se détacher de cet homme là. Elle demande alors l'aide d'Annie, Troy et Abed afin de la garder loin de son téléphone mais également… de Blade. Britta était assez marrante en folle furieuse qui tente de manipuler sa meilleure amie pour lui soutirer l'information : où est son téléphone portable. Le choix de l'épisode est donc de nous amuser de cette petite rivalité. Pas toujours fun, mais assez efficace en son genre. Ce que j'ai bien aimé c'est aussi l'échange de messages. Assez bien trouvé. Mais Community nous a habitué à tellement mieux que cet épisode parait médiocre et banal à côté de l'épisode précédent notamment qui renouvelait encore une fois complètement le genre.
vlcsnap-2012-04-13-18h24m40s15.pngAlors que Jeff apprend que Britta est amoureuse de ce certain Blade, il va tenter de découvrir son secret. Il se rend alors au cirque avec Shirley. Cette dernière ne sert à rien dans l'épisode, ce duo était juste une excuse pour utiliser le personnage, mais Jeff avait toujours ce petit truc. Je crois que je vénère un peu trop Joel McHale. Cet acteur me fascine. Et puis cette autodérision est tellement magique. On joue encore avec ses abdos dans l'épisode d'ailleurs, l'amour qu'Annie a pour lui (car bon, on sait pertinemment qu'Annie est toujours amoureuse de Jeff, c'est logique, et cela se voit de plus en pus). Enfin, Pelton doit convaincre Troy de rejoindre l'école de réparateur d'air conditionné de notre bon vieux Steven "John Goodman" Seagal version visage pâle. Cette intrigue est nulle, c'est certain. Et elle n'apporte rien de bien passionnant à la série, mais j'adore Goodman. C'est un dilemme. Mais bon, je déteste cette histoire. Je pense qu'il aurait pu être utilisé à des fins bien plus passionnantes que celles ci. Au final, ce nouvel épisode de Community m'a laissé perplexe sans pour autant être mauvais. C'est assez fade par rapport à ce que la série nous offre habituellement.

Note : 6/10. En bref, Community nous offre un épisode un deçà de mes espérances mais développe un peu plus Annie et Britta. Pourquoi pas.

Commenter cet article