Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Community. Saison 3. Episode 20.

18 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Community

vlcsnap-2012-05-18-09h32m08s59.png

 

Community // Saison 3. Episode 20. Digital Estate Planning.

 

Trois épisodes pour le prix d’un ? C’est ce à quoi on a eu droit cette semaine. Je vais commencer avec « Digital Estate Planning ». Community est connue pour tester de nouvelles choses chaque année. On a eu cette saison notamment un épisode spécial parodique de Law & Order. Cette semaine afin de faire encore plus original, on a eu un épisode en 8 bits. Tout le monde a déjà joué au moins une fois dans sa vie à ce genre de jeux d’arcade avec une musique entêtante. Community s’est donc amusé à faire jouer nos héros à un tel jeu. Le père de Pierce est décédé et il demande à son fils de jouer à un jeu avec sept de ses amis afin d’accéder au trône de l’entreprise familial. Mais il doit se battre avec son demi-frère, Gilbert, et assistant de longue date de son père. En effet, le jeu vidéo était là pour déterminer qui pourrait devenir le digne hérité du trône. J’ai tout simplement adoré. C’est ultra original et l’histoire est très drôle, notamment grâce à Annie qui entre ses petits cris mignons et quand elle va jouer avec la torche m’a fait hurler de rire. Je crois qu’Annie est le personnage le plus comique de l’épisode. Voire même Britta avec les petites créatures qui gueulent « Sex ».

 

J’étais tellement plié de rire tout au long de l’épisode de toute façon. Et c’est logique. Gilbert incarné par un Giancarlo Esposito très en forme m’a également fait rire. Au fond, si l’on regarde bien cet épisode il n’y a que des choses drôles. Je pourrais citer des tonnes de choses qui m’ont réellement fait rire : Abed qui fait des bébés dans le jeu avec une demoiselle qu’il rencontre en chemin et qui est une mine d’information (le château d’Abed était quand même une excellente idée), Pierce qui dit « Hey dad » alors assit sur une bombe nucléaire, Jeff et ses excellentes répliques, et j’en passe et des meilleurs. Sans compter la réplique de Troy « No one wants to have babies with me ». Je ne sais pas du tout où Community trouve ses ressources pour nous faire rire. C’est quand même du pur génie. Et trouver de nouvelles choses à faire après trois ans à constamment tenter de se renouveler, c’est aussi très fort. En tout cas, je ne peux que remercier Hart Hanson d’être un excellent showrunner pour sa série (en sachant qu’il pourrait quitter son poste l’an prochain… et cela me met déjà dans un état catatonique). Bref, Community réinvente également son générique (encore une fois).

vlcsnap-2012-05-18-09h32m04s22.png

vlcsnap-2012-05-18-09h32m43s157.png

Ce qui fait l’autre force de cet épisode (et des épisodes de Community en général) c’est la synergie entre les personnages. Tout le monde a le même but et ils vont faire alliance pour se sauver de cette galère et gagner le prix final. Il y a tellement de bonnes choses dans cet épisode. L’ingéniosité des scénaristes de Community me surprend et surprendra toujours. J’ai hâte de voir ce qu’ils ont encore en réserve (et de voir qu’il y aura une saison 4 me met déjà en joie). Je décerne un vrai award pour Abed encore une fois qui dans cet épisode aura trouvé le moyen de me faire planer à des kilomètres au-delà des possibilités du jeu. L’enchainement des petites scènes à l’intérieur d’un jeu de ce genre là, et malgré la petite musique entêtante et surtout « mal de crâne » que j’aurais eu envie d’oublier (je me souviens encore quand je jouais à la Game Boy et que j’avais droit à une musique si horrible que mes parents devenaient cinglés quand j’y jouais dans la voiture). De voir la réaction des personnages vis-à-vis d’un monde en jeu vidéo était parfait.

 

Et aussi un joli clin d’œil au monde geek que Community s’est créée depuis le début. L’absence de Chang était aussi une excellente idée. D’un côté j’aimerais bien revoir ce monde mais ce serait aussi une mauvaise idée (souvent dans Community, l’utilisation de la même blague une seconde fois s’avère être une déception). Mais rien que pour voir Pierce galérer pour savoir comment marcher, je ne serais pas contre. Potentiellement en tout cas. La petite morale à la fin de l’épisode était aussi mignonne que les cris d’Annie. Bref, au final, très très bon épisode. Un peu barge sur les bords mais pour moi parmi les épisodes les plus réussis de toute l’histoire de la série.

 

Note : 10/10. En bref, brillant (again).

Commenter cet article