Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Community. Saison 3. Episode 6.

4 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Community

vlcsnap-2011-11-04-20h57m51s31.png

 

Community // Saison 3. Episode 6. Advanced Gay.


Je ne suis pas un grand fan de Pierce. Ce personnage est pas assez intéressant à mon goût, et ses phrases sont souvent d'un mauvais goût ou douteusement bizarres. Sauf que pour une fois et avec un sujet de tolérance - et qui va faire prendre conscience à Pierce - la série s'en sort plutôt bien pour nous faire un épisode autour du personnage. J'ai bien aimé. En effet, les ventes de son produit ont augmentées de plus de 7% et c'est grâce à la communauté gay - un clip mettant en scène son produit est diffusé sur Youtube avec un transsexuel nommé Urbana Champain -, adoratrice de ce produit. Pierce va alors décider de devenir un activiste gay, et va également annoncé qu'il présentera la première soirée Gay Bash de Greendale. Advanced Gay se veut donc rédemptoire pour le personnage de Pierce, et qu'il comprenne qu'il est au fond méchant, raciste, et tout ça à cause de son père. Ce dernier étant présent dans l'épisode pour mettre son grain de sel dans la vie de son fils et surtout l'empêcher de devenir un activiste gay.

Cornelius Hawthorne joué par Larry Cedar de Deadwood est donc le père de Pierce. C'est la première fois - et ce sera la dernière - qu'on le voit et il offre déjà une version encore plus rude de Pierce. Dommage que Community joue dans le cliché total avec ce personnage. J'aurais aimé que le père soit plus drôle, plus percutant alors qu'il n'a rien de tout ça. Finalement il va débiter ses dialogues, jusqu'à claquer de façon théâtrale : il meurt comme son coup de la crise cardiaque qu'il a inculqué à son fils et que l'on connaît bien. Le parallèle est rapide et fait avec Jeff qui lui trouve toujours le moyen d'être là où il faut. Jeff c'est certes le personnage central de la série mais il est aussi très important pour l'intrigue et son unicité. Sans lui on aurait pas eu la soirée Gay Bash, et sans lui on aurait pas eu cette réflexion de la fin sur les enfants par exemple et son envie de devenir père. D'ailleurs, c'était un peu cul cul. Jeff est responsable de la mort de Cornelius, de façon indirect certes, mais quand même.
vlcsnap-2011-11-04-20h39m13s117.pngPendant ce temps Troy répare les toilettes avec le Janitor (Jerry Minor) comme il avait promis à ce dernier. Il va alors se faire kidnapper et la série va se retrouver dans une parodie de Skulls & Bones. D'ailleurs, Troy va jouer le jeu de façon magique. Ce n'est pas les Skulls & Bones ici mais les Air Conditioning Repair Annex menés par le doyen Vice Laybourne. L'histoire aussi farfelue soit-elle était excellente. On termine l'épisode sur le retour de la parodie de Dr Who qu'on avait vu dans un épisode précédent de la saison. Et cette fois ce sont Troy et Abed qui rendent hommage à la série se battant contre des Blowgons que l'on peut facilement assimilé à des Daleks. Ah j'adore Community rien que pour ça. Elle nous offre des délires tellement bons. Au final cet épisode s'impose comme un démonstratif de la tolérance. Pas mal foutu, ça se tient même si j'ai préféré l'intrigue de Troy et John Goodman était excellent.

Note : 7/10. En bref, Community c'est vraiment LA sitcom du moment. A savourer sans déplaisir.

Commenter cet article