Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Community. Saison 4. Episode 9.

12 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Community

vlcsnap-2013-04-12-14h02m25s17

 

Community // Saison 4. Episode 9. Intro to Felt Surrogacy.


Avec cet épisode, Community nous prouve que l'association entre le Community que l'on connaissait auparavant et les nouveaux showrunners peut aussi faire de petites merveilles. Je n'aime pas dire du mal de Community car j'aime cette série et je crois montrer chaque semaine que cela me fait de ne pas parvenir à aimer. Cet épisode est le premier de la saison que j'ai regardé sans me demander ce qu'il pouvait bien trouver pour que je fasse une nouvelle sieste. En tout cas, "Intro to Felt Surrogacy" est peut être l'accouchement (tardif) de ce que devait être la saison 4. Car en effet, je me souviens encore du moment où le créateur de la série avait été viré afin d'ajouter un peu plus de coeur à la série. Une bonne idée mais qui n'a jamais réussi à me séduire. Car pour moi Community avait perdu son âme. Maintenant, avec cet épisode peut être que le titre était peut être même prémonitoire. Quand j'avais entendu parler de l'idée d'un épisode mettant en scène des marionettes, j'ai peur. Peur de voir une bonne idée noyée au milieu de ce que Community fait de mauvais cette année.

Cet épisode était un ensemble de choses mais il était avant tout drôle. Je n'avais pas franchement ri devant un épisode de Community depuis la saison dernière. Ou peut être devant quelques petites blagues que j'ai déjà oubliée (notamment dans l'épisode d'Halloween). Tout simplement car ce n'est pas le genre de choses que je trouve réellement mémorables. Peut être que cet épisode avait tout pour plonger mais j'ai été séduit et charmé. J'ai retrouvé le Community que j'ai toujours aimé avec un petit truc en plus. Et je pense que c'est ce côté "coeur". C'était drôle grâce à de nombreux bons gags. Efficaces et propres à l'univers de la série. On ne peut pas attendre quelque chose de mieux dans de pareil circonstances. Au delà de l'humour de l'histoire et des multiples références à la pop culture américaine (je crois même avoir préféré le moment où ils se moquent très justement des références à la pop culture), il y avait aussi une envie de nous faire aimer quelque chose au travers de ces belles petites chansons. Les personnages vont passer aux confessions et c'est réussi.
vlcsnap-2013-04-12-14h06m33s195.pngvlcsnap-2013-04-12-14h05m22s251.pngL'histoire de base de cet épisode, bien qu'elle soit racontée de façon très originale, était très simple. Mais la simplicité peut faire aussi de très bonnes choses car les nouveaux showrunners semblent ici avoir appris des erreurs des premiers épisodes (je me demande même si Bob Greenblatt n'a pas fait voir les premiers épisodes à un public test fan de Community afin de voir comment ils réagissaient afin de faire des ajustements dans le futur). Ils ont permis à Community de renouer avec ce qui a toujours fait son charme et son originalité. Maintenant que les scénaristes semblent avoir pris leurs marques avec cette "nouvelle" Community, je pense qu'ils vont enfin pouvoir nous pondre des épisodes comme celui ci, qui ressemblent à ce que l'on a l'habitude de voir dans Community. Etrange de voir qu'ils aient trouvé comment rendre Community bonne au travers de leur vision grâce à un épisode comme celui ci. Finalement j'ai eu une très bonne impression de cet épisode de Community. C'était drôle et une belle opportunité afin de voir ce que les nouveaux ont dans le ventre.

Car paradoxalement je reste toujours attaché à Community. Même si elle a fait de grosses erreurs (et que le déni peut être de mise à cause des huit premiers épisodes), celui ci est le premier qui me rappelle les bons moments que je passais chaque semaine. Cette comédie a toujours eu une aisance assez folle à me faire aimer des choses farfelues que l'on ne voyait pas vraiment dans des sitcoms classiques. En plus d'être un épisode drôle, musicalement joyeux et jovial c'était aussi une belle petite histoire sur l'amitié de ses héros et rien que pour ça je ne peux que remercier les scénaristes de m'avoir offert au moins un solide épisode dans cette quatrième saison.

Note : 9/10. En bref, l'alliance réussie pour la première fois du Community pré-saison 4 et post-saison 4.

Commenter cet article

Vince R' 13/04/2013 13:12


On a vraiment des avis diamétralement opposés à propos de community ! =D


 


Comme je le disais dans les commentaires de l'épisode 8, j'apprécie plutôt ce début de saison. Mais contrairement à toi, je n'ai franchement pas aimé cet épisode... J'ai trouvé que rien ne se
tennait. Le choix des marionnettes aurait pu être très interressant mais il ne se justifie absolument pas (à part lorsque les vrais acteurs parlent à travers leur marionnettes). Quand on repense
à des épisodes comme celui du noël d'Abed, il y avait une raison scénaristique, là ce n'est clairement pas le cas. J'aurais pu comprendre si les acteurs avait narrés l'épisode, comme pour se
remémorer un souvenir, puisqu'ils sont dans leur salle d'études marionnettes à la main. Mais en dehors de leur Dean-o-therapy (j'avoue quand même que le coup du Dean-occio, était génial x) ) ça
n'a pas de sens, ni de réel intérêt. Le décalage n'a un but que s'il permet d'exprimer quelque chose qui ne pourrait pas l'être avec les moyens conventionnels de la série. Or, l'épisode peut sans
mal être transposé avec les vrais acteurs, sans que ça ne change quoi que ce soit...


 


Je ne trouve pas de mots assez clairs pour l'expliciter mais je suis énormément déçu. Community a toujours été très intelligente et référencé, et quoi quelle ait pu adapter (jeux vidéo, jeu de
rôle, paintball, zombies...) ça a toujours été fait avec une démarche intellectuelle et symbolique, tout a fait cohérente...


Même dans la construction du scénario général de l'épisode, j'ai l'impression que tout ait gratuit. "Hey on s'ennuie", "Allons faire un tour en mongolfière"... Pierce qui détâche la corde sans
qu'on sache vraiment pourquoi, avant d'encore une fois faire une connerie et précipité la mongolfière dans un orage... Mouais... Lègé, lègé...


 


Ne m'étant jamais interressé aux show de marionnettes, il est possible que tous ces choix scnénaristiques soient en faite référencé sur les codes qui régissent ces fameuses marionnettes... En ce
cas l'épisode pourrait être "excusable"... Mais de mon point de vue, c'est le premier vrai faux-pas de la série.