Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Community. Saison 5. Episode 4.

17 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Community

vlcsnap-2014-01-17-11h06m42s252.jpg

 

Community // Saison 5. Episode 4. Cooperative Polygraphy.


Episode bouteille pour Community cette semaine et heureuse puisqu’il s’agit certainement de l’un des meilleurs épisodes de la série depuis un bon bout de temps. Je pense également que cet épisode fait plus ou moins référence à « Cooperative Calligraphy » (2.08) qui reste d’ailleurs l’un des meilleurs épisodes de la série. L’avantage de ces deux épisodes est qu’ils se passent tous les deux dans la fameux « study room ». La série utilise alors le lieu pour piéger tous les personnages au même endroit et tenter de raconter une histoire permettant de balancer tout un tas de bonnes répliques certes mais sans oublier à quel point Community peut aussi être une série autour des émotions de ses personnages. Pierce est donc mort et il ne va manquer à personne, « everyone hated him » comme dirait plus ou moins tout le monde dans la série et Troy et Abed « are in mourning ». Bref, tout cela pour dire que Pierce avait laissé un testament et c’est Walton Goggins qui débarque dans l’épisode pour faire l’exécuteur testamentaire et lire les dernières pensées de Pierce à tout le groupe. Bien que je n’ai jamais trouvé Pierce drôle et que cela ne soit pas mon personnage préféré, j’ai été touché par cette histoire.

L’épisode parvient à développer une histoire dans une pièce (et accessoirement les dernières minutes dans un bar) et à faire quelque chose de drôle. C’est tout de même surprenant. La série choisie un épisode de ce type afin de faire en sorte que tout le monde puisse plus ou moins se retrouver autour d’une seule et même histoire. C’est ingénieux et réussi. Surtout que finalement on voit très bien à quel point Pierce a été quelqu’un d’important dans leur vie. Son testament va révéler des choses sur la vie de chacun, sans parler qu’il y a des running gag (notamment le fait que Jeff soit gay ou non) qui font toujours mouche. On pourrait se lasser rapidement et pourtant l’épisode est toujours ingénieux et parvient à constamment nous faire rire. Ce qui n’était pas gagné au premier abord. Parler du deuil et en plus d’un personnage que tout le monde n’apprécie guère, cela pouvait donner le pire. Fort heureusement que c’est tout le contraire qui se passe. Ce n’est pas le premier épisode que Community fait autour d’un seul et même lieu, donc on ne peut pas dire que cela soit original (et puis c’est assez classique dans le monde des séries) mais le développement est ingénieux.
vlcsnap-2014-01-17-11h06m51s78.jpgJusqu’à la révélation de la fin que personne n’attendait mais qui permet de préparer le départ de Donald Glover de Community. L’épisode joue avec les personnages en les faisant s’asseoir et se balancer des blagues qui font plus ou moins échos à des choses que l’on a pu voir par le passé dans la série. En faisant quelque chose d’assez simple, sans repousser les limites de l’épisode meta ou encore en faisant des références à gogo, Community gagne ici des points. Elle fait ce qu’une bonne comédie doit être. Ensuite Pierce voulait s’assurer que personne ne puisse le tuer au sein du groupe et pour cela, il s’assure qu’un exécuteur testamentaire les fasse passer au détecteur de mensonges. Bien entendu Pierce n’a pas été tué par l’un de ses « amis » mais simplement en se masturbant. Un moyen pour Dan Harmon de se moquer une dernière fois de Chevy Chase avant de nous délivrer quelque chose de beaucoup plus sincère sur le personnage qu’il a créé. Pierce savait tout sur tout le monde et va forcément faire exploser quelques ballons secrets au milieu de la table grâce à son testament.

Troy et Abed se servent du compte Netflix de Jeff et changent la note qu’il a pu mettre à The Grey (ce film sous estimé avec Liam Neeson qui est pourtant excellent), Annie a une fois mis un petit truc dans la boisson du groupe pour les aider à étudier beaucoup plus longtemps pour un test, Jeff conserve des sous vêtements de Britta, Abed prenant une douche chez Jeff pour découvrir l’inscription « You’re special » sur son miroir quand celui-ci est embué, etc. C’est tout un tas de choses que j’ai trouvé ingénieuses sans être offensantes pour les personnages. Car le but est clairement de nous faire rire. Cet épisode de Community était donc très drôle, balançant de blagues en blagues jusqu’au moment où tout d’un coup on plonge dans un bain d’émotions. Car oui, la révélation sur Troy qui est l’unique héritier des 20 millions de dollars de Pierce uniquement s’il prend le temps de faire le tour du monde en bateau m’a beaucoup plu. Cet épisode revient également aux fondamentaux. La série a pu délivrer tout un tas d’épisodes meta depuis sa création mais on a presque tendance à oublier que derrière tout ça il y a de brillants personnages. Cet épisode nous le rappelle avec brio.

Note : 10/10. En bref, sans conteste l’un des meilleurs épisodes de Community depuis… très longtemps.

Commenter cet article