Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Continuum. Saison 2. Episode 7.

13 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-13-07h53m14s234.png

 

Continuum // Saison 2. Episode 7. Second Degree.


A la fin de l'épisode précédent, Carlos apprenait l'origine de Kiera. Tout cela a donc permis de changer la dynamique de la série mais pas tant que ça non plus. En effet, ce nouvel épisode de Continuum nous prouve à quel point finalement tout le monde n'a pas changé. Il y a des choses réellement passionnantes qui sont faites d'un côté, mais d'autres qui le sont légèrement moins. Ce que j'ai bien aimé c'est que Kiera n'a plus besoin de se cacher et peut donc exploiter ses capacités au mieux de sa forme. Notamment sa combinaison qui lui permet d'être invisible. Bien que cela soit difficile de justifier tout cela scientifiquement pour Carlos, il n'en a pas vraiment besoin. Il sait qu'elle vient du futur et forcément, elle n'a pas de temps à perdre. "Second Degree" est également là pour nous faire comprendre que tout le monde évolue. Et même la relation entre Kiera et Carlos. Au delà du cas de la semaine qui n'était pas ce que j'ai pu voir de plus intéressant dans l'histoire de la série, il y avait le procès de Julian.

L'intérêt de cet épisode est clairement là. Le procès de Julian était passionnant. Non pas sur le plan judiciaire dans le sens où c'était assez peu passionnant. Il n'y avait pas de dialogues qui sortaient du lot. Mais l'on n'est pas dans The Good Wife ou Boston Justice. Du coup, Continuum devait créer quelque chose de passionnant au travers de l'émotion que cette partie de l'histoire pouvait générer. Cela passe notamment par le témoignage d'Alec qui va l'appeler "my brother". On est assez loin de ce que la série pouvait faire auparavant autour de ces deux personnages. Il y a donc un petit bonus. C'était aussi l'occasion pour Liber8 de nous faire douter de l'inculpation de Julian. Notamment au travers d'un jury qui n'est pas totalement serein. Continuum choisi donc de faire les choses du point de vue plus émotionnel. Cela me rappelle que cette série est une série de science fiction et qu'il y a toujours une part laissée à l'émotion. C'est très efficace et je ne pouvais pas demander mieux de la part de la série.
vlcsnap-2013-06-13-07h56m42s5.pngDe même de la part de Kiera qui s'en sort très bien dans son rôle. Cette nouvelle configuration avec Carlos permet de tisser des liens différents avec le personnage. Ce que je ne veux cependant pas c'est que les scénaristes développent une relation amoureuse entre les deux. Kiera a déjà un mari qui l'attend dans le futur, elle ne peut pas faire quelque chose qui puisse briser cela. D'autant plus qu'elle a un enfant. Bref, cet épisode était donc l'occasion pour Julian d'être mis en avant de même que Alec. Tout n'était pas parfait, mais je retiens malgré tout que Continuum évolue et que la série ne veut pas laisser ses personnages dans des endroits de façon trop statique. C'est une bonne chose. J'aimerais cependant que l'on puisse faire évoluer le tout dans une direction un peu différente par la suite, comme vis à vis de Liber8 les choses n'évoluent pas autant que l'on ne pourrait le penser (enfin, en apparence).

Note : 6.5/10. En bref, un épisode plutôt bon qui touche à l'aspect familial de la série.

Commenter cet article