Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Continuum. Saison 3. Episode 3. Minute to win It.

1 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-01-15h01m26s124.jpg

 

Continuum // Saison 3. Episode 3. Minute to Win It.


La saison 3 de Continuum est pour le moment un modèle de maîtrise. En me rappelle un peu ce qu’a pu vivre Fringe avec sa troisième saison, c’est-à-dire son année de grâce. Je pense que la saison 3 de Continuum est la saison de grâce de la série et c’est une très bonne chose. Surtout que cela fonctionne à merveille. Les retournements de situation, les intrigues, la manière dont tout cela est narré, tout fonctionne à merveille. Continuum continue donc de développer les aventures de Kiera afin de sauver le futur. Tout cela se déroule de façon intelligente encore une fois mais au-delà de ça, le récit prend aussi une tourne des plus intéressante grâce à une narration feuilletonnante. Il n’y a pas de cas de la semaine pompeux et ennuyeux car le but est bien de emmener vers quelque chose. A commencer par la relation entre Carlos et Kiera qui est totalement différente cette année des deux années précédentes. Carlos ne fait pas totalement confiance à la Kiera du futur et au fond, il a bien raison. Bien qu’elle soit là pour faire le bien, on ne sait pas encore quelles sont ses intentions non plus.

Elle pourrait très bien choisir de sauver le mauvais Alec (et ce même si Kiera reste tout de même une femme sensée faire le bien). Mais cela me rappelle encore une fois Fringe avec cette histoire de doubles. Certes ce n’est pas aussi réussi mais je pense que la série n’a pas trop à rougir non plus. La question reste aussi en suspend. Il ne faudrait cependant pas que la série use et abuse du fait qu’il faut que Kiera choisisse entre Future Alec et Alec. En tout cas, ce dernier va apprendre que Escher est son père alors qu’il va rencontrer l’avocat de ce dernier. C’était un moment assez intéressant dans le sens où Kiera savait très bien que Escher était son père, à qui elle a menti délibérément. Mais la série fonctionne plutôt bien de ce point de vue là car Continuum n’est pas qu’une série fantastique, c’est aussi une série avec quelque chose de beaucoup plus touchant et émotionnellement fort. D’ailleurs, c’est aussi pour ça qu’elle se rapproche énormément de Fringe. La série n’oublie pas d’être divertissante et de faire petit à petit évoluer ses intrigues secondaires (notamment Libert8).
vlcsnap-2014-04-01-15h14m13s114.jpgEt justement, pour ce qui est de Liber8, même si la série n’en fait pas énormément, c’est suffisant pour nous rappeler que le groupe existe toujours. L’histoire de prise d’otages fonctionne très bien en guise de mise en bouche hebdomadaire. Surtout quand Kiera utilise sa combinaison afin d’aider tout le monde à décanter la situation. Finalement, cet épisode joue un rôle essentiel dans la mécanique de la saison et permet aussi de mieux cerner les enjeux autour d’Alec. Car ce n’est pas aussi simple que de choisir entre l’un ou l’autre, il y a des enjeux chez les deux personnages. La fin de l’épisode permet aussi à Alec d’ouvrir les yeux et il en avait bien besoin. Emily n’est pas la personne qu’elle dit être et je dois avouer qu’en jouant un rôle à cheval sur la précédente saison, la série est vraiment jouissive. Je crois que l’on est en face de la saison la plus aboutie de la série, laissant plus ou moins de côté les cas de la semaine pour se concentrer sur l’intrigue globale de la saison. C’est malin et Rachel Nichols est toujours aussi bonne dans son rôle d’héroïne assombrie cette année.

Note : 7/10. En bref, très réussi.

Commenter cet article