Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Copper. Saison 1. Episode 10. A Vast And Fiendish Plot.

30 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-28-01h18m00s8.png

 

Copper // Saison 1. Episode 10. A Vast and Fiendish Plot.
SEASON FINALE


Fraichement renouvelée pour une seconde saison de 13 épisodes par BBC America (prévue pour l'été 2013), Copper est peut être un succès audimatique mais elle manque de structure. Ce dernier épisode prouve encore une fois que Copper manque de pas mal de choses. Corcoran a su imposer un certain style depuis le début de la saison et ce n'est pas un reproche que je vais lui faire. Bien au contraire puisque je dois avouer que l'acteur est plutôt bon et que dans son ensemble son personnage est le seul qui est réellement resté cohérent. Cependant, je m'attendais peut être à quelque chose d'un peu plus inspiré pour le coup puisque "A Vast and Fiendish Plot" ne nous vend pas grand chose si ce n'est qu'un enchainement de scènes. C'est certes intéressant dans le sens où cela apporte un certain sentiment de conclusion à la saison, notamment quand Corcoran rejoint Morehouse et Eva afin d'en finir, mais j'aurais préféré que la série choisisse un chemin un peu différent et notamment quelque chose de bien plus rythmé. Car l'un des problèmes de Copper c'est aussi le rythme.

Durant toute cette première saison elle a livré des épisodes assez ennuyeux de manière générale. Et pourtant, le pilote et quelques épisodes suivant ont su tirer leur épingle du jeu notamment par l'humour. Chose dont cet épisode manque cruellement. Les répliques de Corcoran peuvent parfois faire mouche, et je dis bien parfois mais ce n'est pas le cas dans ce dernier épisode. Du coup, cette semaine la série reprend où on l'avait laissé. Un choix judicieux qui permet de reprendre directement dans le feu de l'action. Le fait que Ellen avait avoué à Corcoran qu'elle était responsable de la mort de leur fille avait alors créé quelques chose d'assez différent dans l'épisode précédent qui n'est pas forcément suivit cette semaine. La partie autour de Mr Kennedy qui aimerait bien faire de New York une braise géante était déjà un peu plus intéressante que tout ce qui se passe autour de chacun des personnages. C'est là que l'on nous met en avant le duo Morehouse / Corcoran. C'est efficace d'un côté mais pas toujours très perspicace de l'autre.
vlcsnap-2012-10-28-01h50m57s95.pngLes auteurs ne semble pas vouloir faire évoluer grandement la série. Corcoran aura été le seul a réellement l'être cette année. Les personnages secondaires n'étaient pas des plus intéressants. Finalement, cette saison s'achève sur une note d'inachevé. Je m'attendais à bien plus de cette série, et notamment de la plongée qu'ils auraient pu nous proposer dans le New York de cette époque (uniquement dépeint ailleurs dans le film de Martin Scorcese "Gangs of New York"). C'est surement pour cela que la confrontation de ces deux oeuvres est difficile. Celle de Scorcese jouit à la fois d'une bonne intrigue mais également d'un casting d'étoiles. Pourtant, Copper ne démérite pas avec Corcoran qui reste à la fois un héros charismatique et à la hauteur de mes attentes vis à vis de la série. Mais j'aurais largement préféré qu'elle aille bien plus loin. Je ne sais pas vraiment si les autres personnes qui regardent la série sont déçues elles aussi mais je ne suis pas sûr d'aller voir la seconde saison.

Note : 4/10. En bref, une fin de saison assez décevante.

Commenter cet article