Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Copper. Saison 1. Episode 8. Better Times Are Coming.

13 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-12-22h56m03s182.png

 

Copper // Saison 1. Episode 8. Better Times Are Coming.


Copper est pile dans l'actualité puisque c'est aussi le jour des élections là bas. Malheureusement, j'aurais pensé que Copper allait petit à petit apprendre de ses erreurs mais au contraire, elle ralenti constamment le rythme. Si l'épisode précédent bénéficiait d'un peu d'humour et de dérision, celui ci était particulièrement long et n'est pas rattrapé par une bonne dose d'humour. Corcoran est un bon héros mais cela ne suffit pas toujours. Pourtant l'épisode débutait plutôt bien avec le meurtre de Mary Lockwood, retrouvée dans Central Park et tout l'ambiguité autour de Francis Maguire (que je n'attendais pas du tout). Mais voilà, le seul moment intéressant de l'épisode et donc la révélation sur Francis, manquait clairement d'envergure. C'est introduit dans un épisode particulièrement feignant et qui ne semble pas vouloir faire en sorte que l'on passe un très bon moment. Le fait que Maguire ait perdu sa seconde fiancée en la personne de Mary Lockwood était un élément intéressant.

L'autre grand moment de l'épisode ce sont évidemment les retrouvailles entre Corcoran et Ellen. J'ai trouvé ce moment touchant mais pas suffisamment. Ce n'est pas la faute des acteurs qui sont bons mais de la réalisation et de cette musique, mal calibrée. On a plutôt l'impression d'entrer dans quelque chose de beaucoup trop déjà vu et c'est dommage. Corcoran va pourtant vider ses yeux de son liquide lacrymal en guise de petite fin d'épisode. Pourtant Copper aurait pu nous mettre quelque chose de plus mordant sous la dent. Je pense que la série est tout simplement feignante et qu'elle ne pense pas que les téléspectateurs pourraient vouloir être choqués (comme dans l'épisode 4 par exemple qui à ce jour reste surement l'un des épisodes les plus perturbants de la série). Du coup, en manque d'imagination, Copper et son enquête de la semaine sur la mort de Mary Lockwood tente de faire travailler nos méningues en réfléchissant d'un côté sur Francis mais d'un autre sur l'enquête en elle même.
vlcsnap-2012-10-12-22h53m00s138.pngDans le reste de l'épisode, qui fait suite à ce que je vous disais en introduction, c'était le jour des élections. Du coup Lincoln est réélu (quelle surprise !). Je suis déçu que le traitement de ces élections n'ait été qu'un passage dans un épisode. Cela aurait pu être beaucoup plus intéressant de voir cela de plus près mais Copper est une série policière et elle ne peut malheureusement pas sortir du schéma très minimaliste qu'elle s'est construit. Corcoran ne se met donc pas en valeur dans cette histoire. Enfin, le flirt entre Elisabeth et Morehouse commence sérieusement à me courir. Je ne sais pas où veut aller la série mais se concentrer sur de telles futilités quand ailleurs il y a tout un univers new-yorkais à exploiter. Je pense que c'est à cause du manque de moyens de la série. Elle ne peut donc pas entièrement dépeindre le New York de cette époque et laisse bien évidemment le téléspectateur sur le carreau.

Note : 4/10. En bref, décevante plongée une fois de plus au coeur de ce New York. Malgré une bonne révélation, le rythme n'est pas là.

Commenter cet article