Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Cougar Town. Saison 3. Episode 3.

29 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Cougar Town

prepared-for-some-football_640x427.jpg

 

Cougar Town // Saison 3. Episode 3. Lover’s Touch.

 

Cette saison de Cougar Town est vraiment une bonne saison. Pour le moment pas un faux pas, toujours cette ambiance de franche camaraderie et bien évidemment, il n’y a rien de mieux pour me mettre en joie. Ce nouvel épisode se permet de nous offrir quelques moments très funs, et toujours avec le même comique de situation très présent et plaisant. Cougar Town c’est une sitcom qui évolue avec le temps, qui ne se prend jamais la tête et qui ne se prend jamais les pieds dans tout ce qui peut arriver de mauvais de nos jours. Trois ans et quelques couacs aux débuts mais petit à petit elle est devenue un vrai bijou. Dans ce nouvel épisode on nous offre encore une fois quelques petites apparitions anecdotiques de Tom qui semble prendre encore plus de place que l’an dernier. Mais cette fois c’est pour prouver que ses voisins ne le connaissent pas (ni son métier – il est chirurgien – ni son nom de famille, etc…). Mais j’aime bien Tom justement, toujours prêt à nous faire rire finalement avec son air sérieux. Ce personnage n’est pas sans rappeler Ted Buckland de Scrubs. Les deux personnages sont aussi anecdotiques et se ressemblent par bien des aspects jusque même physiquement et leur côté soupe au lait. Au fond, Bill Lawrence n’a pas innové avec ce personnage mais il s’intègre très bien au sein de Cougar Town donc pourquoi s’en priver.

 

Autre petite chose que j’ai adoré dans l’épisode c’est le retour de Big Carl. Il m’avait manqué et à Jules aussi je pense surtout comme elle joue la possessive avec lui. Dans ce nouvel épisode donc Andy apprend à Grayson comment attirer l’attention de sa femme quand il le veut et surtout comment faire en sorte de pouvoir être tranquille sans problème. J’ai bien aimé le duo. Les deux personnages passent un bon moment ensemble et nous aussi avec eux alors que ce n’était pas gagné au départ. En tout cas, je n’aurais jamais réellement pensé que ce serai possible que ces deux personnages trouvent un terrain où ils peuvent jouer ensemble. C’est arrivé donc pourquoi pas. Ellie et Laurie quant à elles vont trouver un moyen de parler des pieds velus et dégueulasses d’Andy. Même si la blague est drôle, elle n‘en reste pas moins peu reluisante. J’ai donc assez détesté. Mais je n’en veux à personne. Ce qu’il y avait de plus intéressant c’est l’arrivée d’un nouveau jeu. Après Penny Can c’est maintenant Dominance Ball. Encore une invention de notre très cher Bobby. Ce dernier foisonne d’idées de jeux. Tous ne sont pas excellents mais celui-ci à son potentiel, même so Penny Can reste et restera la seule vraie innovation de la série à mon goût. Il faudra juste trouver un moyen de concilier les deux sans problème.

cougar-town-3.03-lovers-touch.jpg

Pendant ce temps, Jules prend soin de Travis alors que ce dernier a eu un accident de skateboard et s’est retrouvé avec une petite fracture au crâne. L’histoire soit n’a rien d’exceptionnelle mais elle permet surtout de ressortir le côté maternel de Jules et j’aime ça. C’est mignon. Bien que d’épisodes en épisodes, Travis devienne de plus en plus repoussant. Je sais pas pourquoi mais il me répugne. Bref, Jules était adorable et sa petite grimace, ses moments complices, tout ça est très bien géré par l’épisode et j’en redemande aussi. Au final, Cougar Town livre ici un épisode de bonne facture assez bien géré en soit. En tout cas, c’est toujours drôle et fun, et je ne peux que remercier les scénaristes de nous livrer nous 20 minutes hebdomadaires de comédie dont on a besoin. Je retiens également la scène assez marrante où Jules, Travis et Grayson se retrouvent à manger avec les doigts quand les deux hommes n’ont pas mis la table et ont préférés jouer avec leurs téléphones. Bref, je reste juste septique quant à Tom (je reviens encore à lui). Je ne veux pas qu’il intègre vraiment le groupe d’ami. Il se suffit amplement de part ses petites apparitions.

 

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode de Cougar Town (encore une fois). Une bien belle réussite en tout cas.

Commenter cet article