Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Cougar Town. Saison 4. Episodes 14 et 15.

10 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Cougar Town

vlcsnap-2013-04-10-11h07m55s113.png

 

Cougar Town // Saison 4. Episodes 14 et 15. Don't Face On Me / Have Love Will Travel.
SEASON FINALE


Comme chaque année maintenant dans Cougar Town, le verre de vin de Jules meurt. Cette semaine c'est à cause de Grayson qui va sans faire exprès tuer Big Lou. Il v anous manquer vous ne trouvez pas ? Mais il sera remplacer assez rapidement à la fin de ces deux épisodes par Big Tippi. Ce qui me plait le plus dans les fins de saison de Cougar Town c'est cette nostalgie dans laquelle on baigne du début à la fin du dernier épisode. C'est une sorte d'adieu qui n'en est pas un puisque nous allons retrouver la série l'an prochain pour une saison 5 de 13 nouveaux épisodes sur TBS. Un renouvellement amplement mérité, surtout quand l'on voit la qualité de cette saison 4. Bref, dans ces deux derniers épisodes les intrigues de la saison vont commencer à prendre forme. Comme Travis et Laurie qui vont enfin avoir droit à leur premier rendez vous galant (qui ne va pas se dérouler comme prévu malheureusement). En tout cas, dans le dernier épisode, "Have Love Will Travel" leur premier baiser échangé était tellement mignon.

Je ne regrette pas du tout le charme de Cougar Town dans ces moments là. Ils ont donc enfin franchi le Rubicon. Il était temps. J'en avais un peu marre qu'ils n'arrêtent pas de nous faire des effets d'annonce ou bien qu'ils tournent autour du pot. Cougar Town pouvait faire tellement mieux simplement en étant la série qu'elle a toujours été. Je suis ravi de voir l'évolution de cette relation et je pense que c'était le bon moment pour enfin la mettre en marche. Malgré les railleries des autres (Grayson et Ellie notamment), au fond ils forment un très joli petit couple. J'ai déjà hâte de les retrouver la saison prochaine. Mais ces deux épisodes permettent aussi dans un premier temps de parler du père de Jules qui se trouve avoir Alzheimer, the "Old time sickness" comme dirait Jules. J'ai trouvé cette aventure avec le père de Jules très touchante mais aussi teintée d'humour. Ce que j'aime chez son père c'est que c'est un vrai gamin qui ne se prend pas au sérieux (et encore moins maintenant). On voit donc qu'il y a quelque chose de très sincère derrière ce personnage.
vlcsnap-2013-04-10-10h42m09s21.pngJe retiens surtout l'imitation de Clint Eastwood par Grayson et le père de Jules déguisé en vieille femme mais l'épisode parvient vraiment à mettre en valeur le meilleur de ces personnages. Il y a une autre symbolique que Cougar Town aime bien reprendre dans ses fins de saison : la plage. L'an dernier, Grayson et Jules se mariaient sur cette belle plage de Floride et cette année ils vont y retourner mais à Hollywood  uniquement pour tous se retrouver ensemble avec Chick et revenir sur qui ils sont, sur leur amitié et ce qui les lient. La dernière scène de la saison était d'ailleurs l'une des plus belles symboliques de cette amitié soudée. Au fond on pourrait croire qu'ils sont tous différents et pourtant ce n'est pas du tout le cas. Chacun apporte sa patte et c'est pour cela que Cougar Town est une série aussi réussie. Je suis certain que sans l'un des personnages alors on s'ennuierait terriblement. J'ai troucé tout cela très touchant et même si aller à Hollywood n'était pas nécessaire pour faire cela, on peut saluer l'envie des scénaristes de changer d'air.

Car oui, après Hawaii à la fin de la saison 2, la plage de Floride à la fin de la saison 3, il était temps de trouver un autre lieu et ce sera la belle plage de Californie. Chick avait un rêve : danser avec Tippi Hendren. Avec l'aide de tout le monde, Jules va parvenir à réaliser le rêve de son père. Là encore la série joue la carte des bons sentiments mais sans moral. Cougar Town n'a jamais été une série moralisatrice et veut uniquement nous offrir de belles leçons d'amour et d'amitié. J'ai cependant été un peu déçu du voyage vis à vis de Grayson. Si son histoire personnelle avec L.A avait son potentiel émotionnel, Cougar Town ne préfère pas trop en faire. Grayson n'est jamais parvenu à être le personnage le plus touchant de la série (bien que j'avais adoré certains passages de la saison passée). Il tente donc de revenir ici à quelque chose de plus émotionnel sans pour autant que cela ne soit barbant. J'ai trouvé ça moyennement réussi, malgré la bonne volonté de l'acteur et des scénaristes. Cougar Town reste authentique malgré tout en toutes circonstances.
vlcsnap-2013-04-10-11h24m47s252.pngMais au delà de toutes les scènes plus touchantes de ce nouvel épisode de Cougar Town, j'ai aussi bien aimé beaucoup de séquences humoristiques qu'il serait trop long de citer. Mais au fond cette saison m'a donné une impression nouvelle de Cougar Town. Le changement de showrunner était une bonne idée. Bien que Bill Lawrence a toujours su gérer sa série avec une main de fer, je pense que le changement a permis à la série de retrouver une certaine forme d'humour qu'elle avait un peu perdu l'an dernier. Il y avait aussi bien plus d'épisodes mémorables cette année que l'an dernier (je me souviens notamment de l'épisode flashback qui revient sur la rencontre des amis du cul-de-sac). Mais au fond dans ces deux épisodes il y avait énormément de petites blagues rapides et efficaces comme le sandwich LGBT, le Eastwood/Soup festival, Bobby qui déteste The Wire ou même l'apparition de Tabby Hedren. Le moment le plus mignon de l'épisode c'est surement celui où l'on découvre que Travis a un roman graphique dans lequel il combat un robot afin de gagner l'affection de Laurie. La réaction de cette dernière était à mourir de rire.

C'est pour ce genre de choses que je ne voudrais pour rien au monde quitter le cul-de-sac. Je remercie donc encore TBS d'avoir renouveler la série pour une quatrième saison et de lui avoir donné une seconde chance d'ailleurs. Je salue aussi les scénaristes pour s'être démenés afin de faire de cette saison 4 un vrai délice. En jouant la carte de la simplicité parfois c'est la meilleure des solutions. Cougar Town n'oublie pas non plus d'être drôle avec elle même en se moquant encore une fois dans la title card du 4.14 du fait qu'ils avaient voulu changer le titre de la série fût un temps. J'ai moins aimé le "Hi Howard Stern Fans. Welcome to Cougar Town. Bababooey" qui n'était pas aussi référencé mais finalement Cougar Town ne laisse donc pas de place à l'improvisation. Les détails sont réglés au milimètre près. Surtout que cette référence à Howard Stern (que je n'ai pas compris quand je l'ai vu) est en fait une blague que l'épisode va faire bien plus tard.

Note : 8.5/10. En bref, une fin pleine d'émotions, de sentiments différents et de nostalgie. L'humour n'oublie pas de se frayer un chemin. Un mixe réussi de tout ce que cette saison 4 de Cougar Town a voulu dire. J'adore.

Commenter cet article