Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Cougar Town. Saison 5. Episode 1. All or Nothing.

10 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Cougar Town

vlcsnap-2014-01-10-01h04m48s71.jpg

 

Cougar Town // Saison 5. Episode 1. All or Nothing.


Cinq ans maintenant que je retrouve cette bande de potes. Que le temps passe vite. J’ai l’impression que la première saison et ses critiques c’était hier. Mais bon, le temps a passé et pourtant, à chaque fois que je vois un nouvel épisode de Cougar Town, j’ai l’impression que le temps est figé en Floride. Ils sont tous plus ou moins les mêmes (même si Courtney Cox n’a plus envie de jeunots mais seulement de son ancien voisin d’en face maintenant devenu son nouveau mari). Bref, il s’est quand même passé pas mal de choses en cinq ans mais voilà, cette impression de voir toujours la même série aurait pu être lassant mais il n’en est rien. Je suis toujours heureux de les retrouver. C’est ma bande d’amis à moi, aimant boire du vin à longueur de journée, se raconter tout un tas d’anecdotes plus savoureuses les unes que les autres et aimant même se taquiner et se faire des petites blagues. C’est bon enfant et l’esprit même de la série transpire de ces petites bonnes choses qui font de Cougar Town une bonne comédie. Bill Lawrence a su créé quelque chose qui est pour le moment très bien géré par les nouveaux showrunners de la série depuis quelques années maintenant.

« All or Nothing » était donc un épisode assez classique de Cougar Town. Il n’était ni brillant ni mauvais. Il était dans la lignée de ce que la série a l’habitude de nous offrir habituellement. C’est donc avec la même joie que j’ai passé un agréable moment face aux personnages. Mais ce que j’aime aussi c’est à quel point Cougar Town sait se moquer d’elle-même, notamment dans la title-card de l’épisode sous titrant « Season five ? Didn’t see that coming ». Il est vrai qu’une fois l’annulation prononcée par ABC, il était difficile de savoir si TBS allait pouvoir faire durer la série autant d’années. Sans compter le fait que la saison 3 s’était retrouvée dans une case impossible (et qui est toujours impossible puisque d’autres séries se cassent les dents le mardi soir sur ABC actuellement). La série parvient dans ce nouvel épisode à nous offrir ce que l’on attend. Peut-être un peu trop par moment mais il y a la scène du vin, Bobby qui n’en fait que des siennes et qui va plus ou moins trouver le moyen de se lier avec Grayson. Ce n’est pas ce qu’il y avait de plus important dans l’épisode et pourtant, Bobby n’était pas insupportable et on sent que derrière tout cela il y a un certain sentiment de continuité.
vlcsnap-2014-01-10-01h13m52s137.jpgEn effet, on revient sur le personnage de Bobby, ses crédits au bar de Grayson qui ne sont toujours pas payés, etc. Mais tout cela sert aussi à montrer que l’amitié est beaucoup plus forte. Par ailleurs, l’intrigue la plus intéressante de cet épisode c’est sans aucun doute la relation entre Travis et Laurie lancée la saison dernière. Dès le début de l’épisode nous avons une Jules complètement dégoutée qui ne comprends pas vraiment comment Laurie, l’une de ses meilleures amies, a pu tomber dans les bras de son fils. Ce n’est pas comme si Laurie et Travis n’avaient pas tentés d’être amis. Ils n’ont tout simplement pas réussi. En tout cas, cela permet aussi de voir où Cougar Town peut aller avec ces deux personnages même s’il va falloir attendre quelques épisodes que la fougue des débuts fasse son effet. Il y a également Jules qui fait quelques références à la pop culture, notamment quand cette dernière dit penser que Hitchcock est un nom légèrement pervers. C’est quand même assez cocasse il faut bien l’avouer. Et puis il y a toute cette référence aux Griffes de la Nuit qui est faite avec Ellie. Là aussi j’ai beaucoup aimé puisque ce n’était pas une référence qui prenait tout l’épisode mais qui était là simplement pour faire avancer les personnages.

Finalement, ce retour de Cougar Town m’a plu. Il n’y a pas grand chose à redire si ce n’est que j’aurais peut-être apprécié que l’on se concentre un peu plus sur d’autres personnages anecdotiques de la série (que cela soit le verre de Jules ou encore notre très cher voisin qui ne sert pas à grand chose cette semaine). Je ne suis pas fan du voisin mais justement, pour me le faire apprécier il faudrait peut-être qu’il serve à quelque chose dans les épisodes. Ici ce n’était malheureusement pas le cas.

Note : 7/10. En bref, un retour sympathique pour Cougar Town.

Commenter cet article