Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Cougar Town. Saison 5. Episode 9. Too Much Ain't Enough.

7 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Cougar Town

vlcsnap-2014-03-06-00h01m24s174.jpg

 

Cougar Town // Saison 5. Episode 9. Too Much Ain’t Enough.


La série a toujours été un grand sponsor de la consommation de vin comme quelque chose de fun. Aussi bien au travers des petites réunions entre amis où le vin coule à flot comme un moyen de se raconter des ragots mais aussi au travers du running gag des verres extravagants de Jules. Cette semaine, Jules et Andy vont tenter de créer un nouveau moyen de consommer du vin tout cela directement depuis la bouteille. La manière dont les deux tentent de nous vendre le produit était grandiose, bourré d’humour et pile poil ce que j’aime dans cette comédie. Car cette comédie est farfelue et déjantée, elle ne veut pas se prendre au sérieux. Du coup, le business de Jules et Andy est certes un gros flop mais cela partait au début d’un délire qu’ils ont eu tous les deux ensemble. Et pour tout vous avouer, j’aurais bien aimé pouvoir en acheter un verre de ce genre là moi aussi. C’est une idée ingénieuse tout de même. Cougar Town nous délivre donc une idée saugrenue mais efficace. L’association entre Andy et Jules fait des étincelles et parvient à donner à l’épisode un rythme réellement jouissif. Mine de rien, je ne m’y attendais pas du tout mais c’est une très bonne chose. Jules et Andy ne sont que très rarement mis ensemble dans des intrigues et je pense que c’est une grossière erreur.

Client - « But then I would have to drink the whole bottle. »
Jules - « I’m not seeing the problem. »
Autour de ça, j’ai bien aimé la relation que vont tenter de tisser plus ou moins Grayson et Travis. En effet, Grayson n’est pas le père de Travis mais il l’est plus ou moins par le fait qu’il est marié à sa mère. Mais j’ai bien aimé l’association de ces deux personnages car là aussi cela permet de changer un peu. Généralement Grayson a plutôt le rôle du mari qui tente de stopper sa femme de faire des bêtises et de dépenser de l’argent à tout va. Et puis Travis c’est celui qui est proche de son père, Bobby, à faire des conneries ou à jouer à Penny Can. Du coup, cette configuration que l’on n’a pas l’habitude de voir non plus se trouve être beaucoup plus efficace que l’on ne pourrait le penser et le téléspectateur que je suis a tout simplement aimé. Et moi qui aime bien une intrigue avec Travis dedans cela tient souvent du miracle. C’est certainement le personnage que j’apprécie le moins dans cette série. Mais cela me fait aussi revenir sur ce que j’ai pu dire plus tôt cette année sur le fait que Cougar Town est arrivée à un point où elle est dans une zone de confort.
vlcsnap-2014-03-06-00h01m34s14.jpgCette zone de confort n’est finalement pas encore atteinte car des associations qui font mouches sont si peu exploitées. Par ailleurs, l’intrigue de Bobby et de sa mallette était tout de même assez inutile mais c’est tout ce que l’on peut attendre de la part de ce personnage. En voyant Bobby avec sa mallette on peut clairement se dire que c’était quelqu’un qui était fait pour Jules et l’on peut donc avoir du mal à comprendre pourquoi ils ne sont plus ensemble. En tout cas, cette semaine était un épisode très original de Cougar Town et pourtant les personnages ne grandissent pas tant que ça. C’est simplement une manière bien à elle de faire des intrigues différentes en mettant ensemble des personnages que l’on n’a pas l’habitude de voir ensemble. Et cela fonctionne à merveille. L’humour est en plus très présent, léger comme je l’aime. C’est sans aucun doute possible l’un des meilleurs épisodes de Cougar Town que j’ai pu voir depuis la saison dernière (durant laquelle il y avait un épisode flashback particulièrement bon d’ailleurs, qui doit être mon préféré). Ici on sent le futur, la nouveauté et ce dans une série qui pourtant au milieu de sa cinquième année.

Note : 9/10. En bref, drôle et frais, un excellent épisode de Cougar Town.

Commenter cet article