Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 1. Episode 4.

20 Août 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-4761623.png

 

Covert Affairs // Saison 1. Episode 4. No Quarter.


Covert Affairs est-elle une série comme les autres ? J'hésite encore a répondre à cette question puisque je trouve que la série a du potentiel, qu'elle exploite à petit dose. Car même si le "capital sympathie" n'est plus à prouver avec cette nouvelle enquête et bien le scénario de l'enquête n'en reste pas moins creux. Le sujet bancal de départ fait très série d'espionnage des années 70 où justement, dans ces séries, les personnages prenaient le pas sur les intrigues. Avec Covert Affairs c'est la même came mais avec des écrans plats derniers cris et tout ce qu'il faut pour que ce soit crédible dans un monde ultra-technophile dont je fais partie by the way.
Surpris n'est pas le mot pour découvrir cette nouvelle enquête. Si la scène d'ouverture dans l'aéroport était sympathique, plaçant une action à plusieurs ancrage sans parler de cet agent du Mossad qui se retrouver impliqué dans l'affaire. Cependant, on se rend vite compte que l'enquête ne repose pas forcément sur grand chose : 2 mallettes. C'est petit quand même. Et ce malgré l'action qui nous attend (et encore, si par action on parle des ces deux trois instruments de bondage trouvé dans leur planque, on est plutôt bien loti, car c'est assez soft). Je n'ai pas été déçu par cet épisode, non, c'est divertissant et ça ne prend pas la tête.
Mais voilà, si le divertissement est là, les personnages aussi, il manque toujours un truc, car j'ai dans un sens l'impression de retrouver Pour l'Amour du Risque avec ce côté lumineux, trop travaillé (manque plus que le split-screen et on est paré) et bien sûr tout est beau, tout est scintillant, tout ne manque pas de pimenter un peu l'affaire. Mais il manque toujours cette folie qui fait qu'une série arrive complètement a séduire son public.
Mais quoi qu'il en soit Covert Affairs est une série estivale, j'ai donc pas trop d'exigence si ce n'est de passer un bon moment, de vivre le plaisir de voir une série télé l'été et inédite. Sans parler du plaisir de revoir Peter Gallagher que l'on voit beaucoup plus dans ce nouvel épisode puisqu'on parle beaucoup plus de lui. Cette storyline qui se dessine au crayon me plaît beaucoup. Après il ne reste plus qu'à la mettre en fonction le plus vite possible et éviter ainsi de perdre le téléspectateurs.

Note : 6/10. En bref, un bon moment à passer en compagnie des personnages proposés.

Commenter cet article