Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 2. Episode 1.

8 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2011-06-08-17h11m30s183.png

 

Covert Affairs // Saison 2. Episode 1. Begin the Begin.
SEASON PREMIERE


J'aime bien Piper Perabo et c'est clairement l'atout de la série. Sans elle, tout le reste ne serait qu'une copie sans âme et sans force d'Alias où les intrigues des épisodes seraient aussi ennuyante que de fixer une statue inerte. Bref, pour un season première ont été en droit de demander mieux. Je suis plutôt déçu de ce qui s'y passe. Ce n'est pas la faute à Annie, ni à Ben Foster puisque le début était assez alerte. Disons que l'action est là dès les premières minutes. Les quelques premières secondes, lentes et reposées sont ridicules. Ca fait kitsch à mort. J'ai eu l'impression de revivre une version remisée du début de la série, qui était une catastrophe. Cette plage, on s'en fou. Ce que l'on veut avec Covert Affairs c'est une Piper bad-ass, qui touche du flingue et fait du karaté ; pas d'une fille à la jupe dégrossie et à la fleure bleue dans les cheveux.

Alors, tout débute avec énergie. Justement, pour en revenir à Ben, le personnage revient pour quelques minutes à la fin de l'épisode. Annie ne va plus pouvoir le voir pour des raisons de sécurité, sauf que Arthur lui demande de devenir un free-lance pour la CIA. L'idée ne me plaît pas trop pour le moment car je sens que l'on va bien vite noyer le poisson et ne pas en parler pendant plusieurs épisodes. Les affaires avec Joan et Arthur c'est pas super intéressant. Leur couple est trop plan-plan, et leur histoire est assez pesante pour le moment. On sait pas si Arthur va rester à la tête de la CIA ou pas, mais bon, personnellement, je me doute bien qu'il va rester. La série est trop prévisible.

Du côte de l'histoire, les CIA a perdue contacte avec une de leur agent infiltrée. Il s'agit d'une grande championne de tennis. Mis à part le fait que je suis pas forcément fan du tennis (Rolland Garros m'ennui mortellement), je pense que c'était pas l'histoire la plus mauvaise de la série. Le seul problème c'est que cela manque d'action et qu'il faut attendre la fin de l'épisode pour avoir une course poursuite, trop légère à mon goût. Au final, ce retour n'était pas vraiment en grande pompe mais la fraîche Piper Perabo est toujours là et c'est ce qui fait le charme de la série, la soeur Annie n'offre pas grand chose et les moments à la maison sont trop tendres et les deux bières avec Auggie c'était très estival dirons nous. Un épisode sympa mais sans plus.

Note : 5.5/10. En bref, retour en demi teinte pour la série.

Commenter cet article