Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 2. Episode 11.

2 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2011-11-02-20h38m13s98.png

 

Covert Affairs // Saison 2. Episode 11. The Wake-Up Bomb.


Les séries d'espionnage je connais pas mal, je suis rodé donc Covert Affairs ne réinvente rien pour moi sauf que voilà, il y a Piper Perabo et son côté funky, elle est drôle. Dans ce nouvel épisode on la retrouve à Venise (Venice en italien - il faut bien que mes années d'italien me serve à quelque chose alors je glisse ça ni vu ni connu -). Et c'est un vrai Venise, tout beau que l'on voit. J'aurais adoré que l'épisode se déroule en intégralité dans la ville des amoureux mais malgré le fait que ce soit très très court, j'ai adoré. Surtout que c'est beau, filmé comme un film de vacances et donc… derrière cette petite course poursuite on oublie qu'il y a une série derrière et on voyage. Je me souviens encore de ma dernière visite à Venise comme si c'était hier. C'est toujours très sympa cette ville, même si il n'y a pas grand chose à faire et que les gondoliers te font payer 80 euros pour un petit tour de rien du tout. Ouais, je vous aurais prévenu.

Mais cet épisode raconte bien plus qu'une course poursuite vénitienne puisque cette fois c'est une menace d'attentat qui retient notre attention. Bon, je suis pas d'accord pour l'invitation de Santiago Cabrera que les fans de Heroes comme moi on reconnu - c'était le très cher Isaac Mendez -, pour incarner un espagnol qui a a voir avec un italien alors qu'il est… mi espagnol, mi anglais, mi roumain - y'a personne d'italien dans sa famiglia -. Oui, c'est un hybride. Loin de ceux que l'on trouve quand X Files tout de même. Et forcément, qui dit Isaac dit… Mohinder Suresh puisque on le sait bien la série a l'acteur dans son trousseau de clé, même si au fond il ne sert à rien du tout. D'ailleurs j'avais lu récemment que le personnage allait connaître une évolution, et je l'attends toujours. Ah oui, ok. Je suis bête, c'est l'intrigue avec son père - qui s'est laissé poussé un collier, pauvre Gregory Itzin, où est passé ton personnage de 24 ? -. Eh bah c'est bien nul et ennuyeux alors je préfère voir Piper Perabo fricoté du Santiago Cabrera. C'est déjà plus sexy.
vlcsnap-2011-11-02-19h33m36s245.pngL'épisode se laisse regarder, c'est du divertissement pur. Même si Danielle et son histoire sous-jacente avec Annie vient gâché la partie à la fin de l'épisode - franchement, sérieux ? Elle lui a filé une poêle, des oeufs (très blancs, ça doit être des trucs de chez Liddl) et de la bière (enfin un truc intéressant) -. Non mais la scène de la fin entre les deux soeurs étaient très drôle, mais nulle. Drôle c'est aussi le maître mot du duo que Annie forme avec Xavier prononcez Xavière, avec le gros accent espagnol. Bref, au final j'ai passé un bon moment même si cela aurait pu être bien mieux tout de même. L'histoire était ultra classique et surtout que Jai était là pour nous pourrir une grande partie de l'histoire de l'épisode. Ce qui est dommage. Sans compter Joan dont je me demande toujours comment elle justifie son salaire, et sa présence dans cette série. Cata.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode sympathique pour le retour d'une série plus comique que bonne.

Commenter cet article