Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 3. Episode 1.

11 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2012-07-11-13h40m48s135.png

 

Covert Affairs // Saison 3. Episode 1. Hang On to Yourself.

 

Je m’étais préparé psychologiquement avant de regarder cet épisode car Covert Affairs c’est en quelque sorte la petite série de l’ennui. La saison 2 était terriblement mauvaise, boursoufflée de mauvaises idées. Je n’attendais donc rien de ce premier épisode d’une troisième saison que très peu attrayante sur tous les points. Il reste Piper Perabo, évidemment, que j’adore. Et puis il y a l’arrivée de Sarah Clarke, que j’adore également (vous vous souvenez de Nina dans 24 heures chrono ? C’était elle). Bad-ass comme tout, cette actrice reste malheureusement derrière son bureau et ne va donc pas sur le terrain. Globalement, l’épisode est moins pire que ce à quoi je m’attendais. En effet, il y a une intrigue qui promet d’être intéressante pour la saison. Les cinq premières minutes étaient assez lancinantes, notamment parce que l’on revoit la sœur d’Annie, celle qui ne sert strictement à rien (pauvre Anne Dudek), mais aussi parce que la musique est plombeuse d’ambiance. Franchement, j’ai cru assister à une oraison funèbre durant une bonne partie du début de l’épisode.

 

Je n’attendais donc rien de plus que le cas de la semaine et l’arrivée de Sarah Clarke. Sauf que, Covert Affairs est plus maline et m’offre quelque chose que j’attendais depuis son arrivée dans la série : la mort de Jai, comme ça, en tant que surprise, sans prévenir. Un cadeau comme ça, cela ne se refuse pas. Ce personnage était l’une des choses que je trouvais horriblement mauvaise dans la série. Mais encore vivant, il allait révéler quelque chose de très intéressant à Annie, que je suis donc déçu de ne pas encore connaitre (mais ce sera l’un des mystères de la saison, évidemment). Pour le moment, tout débute plutôt bien. Vous n’imaginez même pas le sourire que j’ai pu esquisser quand la voiture de Jai, avec lui à l’intérieur, a explosée. Tout ce que j’espère (comme on est dans une série, et d’espionnage de sur-croix) c’est qu’il ne va pas reprendre forme vivante dans un prochain épisode. Je ne vais donc pas encore sauter trop de joie. A-t-on vu son corps ? Non. Arthur va alors donner le département de Jai à Auggie. C’est lui qui va maintenant en être en charge. Durant ce premier épisode, c’est uniquement de la mise en place que le scénario fait, donc pas de quoi sauter au plafond. J’ai rêvé que Auggie serve à quelque chose… ce sera peut être chose faite.

vlcsnap-2012-07-11-13h41m11s113.png

vlcsnap-2012-07-11-13h41m14s142.png

Après ce double Noël avant l’heure, Covert Affairs m’a fait un autre cadeau : éviter les horribles fonds verts. On avait pu le voir l’an dernier, la série peut voyager et tourner quelques scènes à l’étranger. Entre Paris, Istanbul ou encore Berlin, on avait eu droit à de jolis décors. Cette semaine on change de registre pour aller à Marakech, au Maroc. Mais ce n’est pas un faux Maroc, c’est le vrai. C’était donc joli et naturel. Comme quoi, la série n’a pas besoin de nous faire voyager avec des effets spéciaux, étant donner qu’elle peut nous trainer dans les vrais pays. En effet, alors qu’Annie est accusée d’avoir quelque chose à voir dans la mort de Jai. La scène d’interrogatoire était rapidement expédiée, une bonne idée, qui permet d’enchainer les faits sans ruiner toute la mise en place. Annie change donc de département, autre bonne nouvelle. Elle rejoint celui de Lena Smith (Sarah Clarke), un département où l’on ne travaille pas derrière un bureau, mais sur le terrain. Et encore plus intéressant, ce sont les agents eux même qui décident de leurs missions et de ce qu’ils veulent faire. Cela permet donc aux scénaristes d’être moins encadrés.

 

La liberté, je pense que Covert Affairs en avait bien besoin. Annie va faire la rencontre de Simon, un tueur assez important, qui achète des terres en Afrique. Un couple d’allemand va disparaitre (et être retrouver assassiné à la fin de l’épisode). Evidemment, Annie se retrouve dans une bien mauvaise situation, mais je suis certain qu’elle va s’en sortir haut la main. Qui a dit que c’était l’héroïne de la série ? J’ai également beaucoup aimé le fait que ce soit un épisode en deux parties. Je ne m’y attendais pas du tout au premier abord, et puis finalement c’est bien. Le personnage de Simon méritait bien meilleure exposition que celle qu’il a eu jusqu’ici. Covert Affairs livre donc un épisode globalement surprenant. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la série soit aussi bien rebootée avec de nouvelles choses intéressantes. J’espère juste que ce n’est pas un soufflé qu’il va retomber dès le prochain épisode ce qui serait forcément une grande déception. On peut malgré cela déplorer l’utilisation assez catastrophique de certains personnages (on se demande pourquoi ils sont encore là). L’arrivée de Sarah Clarke bouscule un peu la donne et ce n’est pas de refus.

 

Note : 6.5/10. En bref, un retour en forme et c’est une grande surprise. Un reboot réussi d’une série en perte total de vitesse.

Commenter cet article

Tibo18 13/07/2012 20:41


Agréablement surpris aussi par le retour de "Covert Affairs", après son season finale désastreux l'an passé. J'aime beaucoup l'arrivée de Richard Coyle, en espérant
que son personnage soit bien développé par la suite.