Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 3. Episode 14. Scary Monsters.

7 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

vlcsnap-2012-11-08-00h17m52s72.png

 

Covert Affairs // Saison 3. Episode 14. Scary Monsters (and Super Creeps).


Cet épisode se devait d'être à la hauteur des attentes puisqu'il lançait le double épisode final. Même si l'aventure entre Annie et Eyal était plutôt intéressante, je suis déçu de la tournure des évènements. J'aurais largement préféré qu'Eyal soit réellement un mauvais agent plutôt que cette fausse menace qui va se repentir à la fin de l'épisode en quittant le Mossad. Sauf que maintenant, Annie va devenir une tête à couper. Le cliffangher de l'épisode était d'ailleurs plutôt bon. Je me demande même si la série peut réellement aller un peu plus loin avec ce qu'elle a lancé. Mais j'espère voir de bonnes scènes d'action et surtout des surprises. Cet épisode nous en offre quelques unes, notamment quand nous revenons sur le passé d'Eyal dans les vrais décors de la belle Amsterdam (c'était très court et se dire qu'ils sont aller là bas uniquement pour ce flashback cela donnerait presque envie de tout plaquer pour jouer dans Covert Affairs histoire de profiter de leur jet privé qui les fait tourner de plusieurs pays d'Europe). Le cas de la semaine si l'on peut dire était correct mais uniquement rythmé par quelques bonnes scènes d'action et une explosion (pas ce que la série a connue de plus palpitant).

"Scary Monsters" permet également de développer un peu plus la relation entre Eyal et Annie. Sauf que le problème c'est que cela reste beaucoup trop statique. Cette impression que l'on n'avance pas avec eux, peu importe le sens, me désole. Je suis certain qu'il y a bien plus à faire avec ces deux personnages mais la série ne leurs en donne pas l'opportunité. Du coup, il faut se satisfaire de quelques confessions d'Eyal sur son passé, ou encore ses quelques moments d'action avec Annie (même quand Eyal lui sauve la vie). Le côté assez poussif de cette scène prouve combien les scénaristes de Covert Affairs sont au bout du rouleau sur certaines choses et je crois que le filon Eyal (très bien exploité juste là dans des épisodes occasionnels) commence à montrer ses limites. Mais ce n'est pas tant le problème des acteurs qui font du bon boulot, mais plutôt des scénaristes qui ne semble pas savoir quelle direction prendre avec les personnages. Un coup on va faire un pas en avant, des regards suggestifs, et de l'autre côté la série s'installe dans une feignantise alarmante.
vlcsnap-2012-11-08-00h27m04s207.pngPendant ce temps, Joan et Arthur continuent de nous offrir leurs moments de couple. Evidemment, ce n'est pas ce qu'il y a de plus passionnant non plus mais étrangement, ce n'était pas imbuvable. Et puis Arthur se retrouve de plus en plus plongé aux coeurs d'affaires qui dépasse bien évidemment le schéma classique de la série que cela me réjouit un peu plus. J'ai envie de connaitre un peu plus de ce que la série a dans le ventre de ce point de vue là. Le retour d'Henry Wilcox la semaine prochaine pourrait bien relancer la machine (tout en espérant que Jai ne soit pas dans le papier surprise car sinon je vais être très méchant avec la série). Et puis il y a Auggie qui sert de plante de bureau. Sauf que cette semaine, il n'a pas enlevé son tee-shirt (c'était le soir des élections en même temps, cela aurait été surement pris pour un acte étrange). Mais je me fais des idées et je divague bien évidemment. Finalement, cet épisode était correct mais aurait mérité bien meilleur traitement en profondeur sur ses deux personnages principaux.

Note : 5/10. En bref, assez correct comme épisode, quelques bons moments, de l'action et l'intrigue de la saison qui évolue.

Commenter cet article